Juan Bernat, le monsieur Ligue des Champions du PSG

Encore buteur contre le Borussia Dortmund (2-0, 8e de finale retour de Ligue des Champions), le latéral gauche du Paris SG Juan Bernat a confirmé qu'il adorait le parfum des grandes rencontres européennes.

Juan Bernat, ici félicité par Neymar contre le BvB, brille très souvent en Ligue des Champions
Juan Bernat, ici félicité par Neymar contre le BvB, brille très souvent en Ligue des Champions ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'invité surprise. Alors que Layvin Kurzawa tenait la corde pour démarrer le 8e de finale retour de Ligue des Champions face au Borussia Dortmund, c'est finalement Juan Bernat qui a été préféré par Thomas Tuchel. Et l'Espagnol n'a pas laissé passer sa chance de remercier son entraîneur. Le latéral gauche a, en effet, livré une prestation de qualité, éteignant quasiment toutes les velléités offensives du redoutable Achraf Hakimi sur son côté.

Alors qu'on pouvait douter de sa condition physique, puisqu'il n'avait plus débuté un match depuis près d'un mois, l'Ibère a été performant, surtout en seconde période. Mais c'est lors du premier acte, juste avant la pause, qu'il est sorti de sa boîte. Au départ de l'action, avec une récupération haute dans l'entrejeu, l'ancien du Bayern Munich poursuivait son effort et reprenait victorieusement le centre de son compatriote Pablo Sarabia pour donner deux buts d'avance aux siens (victoire finale 2-0).

Déjà 4 buts en C1 avec le PSG

Son premier but de l'exercice. Une grande joie, forcément, après un début d'année 2020 tronqué par des soucis physiques. Une habitude aussi. Depuis son arrivée dans la Ville lumière, à l'été 2018, le Valencian aime briller lorsque se présentent les grandes affiches de Ligue des Champions. La saison passée, il avait ainsi inscrit un but à Naples (1-1, 4e journée) et au Parc des Princes contre Liverpool (2-1, 5e journée) en phase de poules.

C'est aussi lui qui avait marqué le seul but parisien lors de la débâcle contre Manchester United, toujours au Parc des Princes (1-3, 8e de finale retour). «Je suis très content d'avoir marqué. L'an passé, mon but contre United n'avait servi à rien. Cette fois, il a servi !», a-t-il savouré au sortir de la rencontre, heureux d'avoir, avec ses coéquipiers, brisé la malédiction. Avec Juan Bernat, le PSG peut voir venir en C1 !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires