Carles Pérez règle ses comptes avec le FC Barcelone

L'ailier espagnol Carles Pérez est revenu sur son départ du FC Barcelone dans un entretien accordé au pays. Et visiblement, il en veut encore à son club formateur.

Carles Pérez se ha mostrado crítico con el FC Barcelona.
Carles Pérez se ha mostrado crítico con el FC Barcelona. ©Maxppp

Carles Pérez s'était distingué à plusieurs reprises en première partie de saison. L'ailier formé à La Masia avait ainsi profité des quelques opportunités offertes par Ernesto Valverde pour se montrer (1 but et 2 passes décisives en 10 apparitions), avant d'être transféré à l'AS Roma au mercato hivernal, dans le cadre d'un prêt avec une option d'achat obligatoire de 11 millions d'euros, plus des bonus pouvant monter jusqu'aux 4,5 millions d'euros.

La suite après cette publicité

Du côté de l'AS Roma, il a eu plus d'opportunités, et même si son rôle a été celui d'un joker de luxe en sortie de banc (14 rencontres jouées en Serie A dont 5 titularisations), il a semblé assez à l'aise dans sa nouvelle équipe, totalisant 3 passes décisives et 1 but. Cependant, il ne semble pas vraiment avoir digéré son départ du FC Barcelone, où Quique Setién a d'ailleurs affirmé qu'il regrettait son départ. Dans un entretien accordé à l'agence EFE, l'ailier de 22 ans est revenu sur ses adieux à la formation catalane.

Je ne méritais pas ça

« Depuis que je suis petit j'ai eu des offres pour partir du Barça, certaines en provenance d'Angleterre. Même quand je jouais avec le Barça B, j'ai refusé des offres d'équipes de Liga car je voulais jouer en équipe première. J'ai eu mes opportunités, et je pense que j'en ai bien profité. J'ai même réussi à avoir un contrat de joueur de l'équipe première. Pour moi ce fut une surprise qu'après ça, ils décident de se passer de moi, je pense que je ne méritais pas ça », a-t-il notamment expliqué.

« Je ne pense pas que l'explosion de Fati soit la raison. Moi je joue côté droit, et lui à gauche. Dans tous les cas, j'aurais dû me battre pour la place avec Dembélé ou Messi, même si avec ce dernier je n'aurais pas pu lutter et j'aurais dû me contenter des minutes qui traînaient », a indiqué le Catalan, avant d'ajouter : « aujourd'hui, je ne sais toujours pas ce qui s'est passé. Soit le club avait besoin d'argent, ou il y a quelque chose d'autre qui m'échappe. Mais c'est le passé. Sur le moment, ça m'a embêté parce que ça fait mal de quitter le Barça et de ne plus voir ta famille et tes amis. [...] Mais je suis bien à la Roma, je commence à gagner ma place ». Il a cependant ajouté n'avoir regardé qu'un match du Barça depuis son départ, celui face à Naples. Un peu rancunier le Carles Pérez...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires