La conviction d'Adil Rami sur la vente de l'OM

Adil Rami sur le banc de touche
Adil Rami sur le banc de touche ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les deux dernières semaines de l’Olympique de Marseille auront été particulièrement agitées. Entre l’éviction de Jacques-Henri Eyraud, la nomination de Pablo Longoria à la présidence, l’arrivée de Sampaoli et les sorties médiatiques de Frank McCourt, les choses bougent sur la Canebière. Selon Adil Rami (35 ans), ancien défenseur olympien aujourd’hui joueur au Boavista FC et consultant pour RMC, tous ces changements seraient peut-être synonyme d’une vente du club.

«Le discours de McCourt me dérange beaucoup. J’ai l’impression que l’on est en train de se débarrasser des meubles avant de déménager et j’ai encore envie de croire que le club va être vendu», a-t-il expliqué au micro de RMC hier soir. Le feuilleton de la vente de l'OM risque encore de durer dans les prochaines semaines malgré les démentis permanents du boss américain du club phocéen.

Plus d'infos

Commentaires