Naples : une opération dégraissage à 150 M€ !

Après avoir massivement investi sur le recrutement, Naples va devoir passer à la phase deux de sa stratégie mercato en vendant plusieurs éléments. Le club italien a besoin de renflouer ses caisses et compte bien récupérer 150 millions d'euros !

Aurelio De Laurentiis, le président du Napoli
Aurelio De Laurentiis, le président du Napoli ©Maxppp

Une dernière manquée. Samedi soir, Naples a disputé son ultime match d'une saison 2019-20 qui restera inédite. Et les Partenopei se sont inclinés 3 à 1 en huitième de finale retour le Ligue des Champions face au FC Barcelone. Si la déception était forcément palpable, les Italiens, qui ont terminé à la 7ème place en Serie A, vont pouvoir se concentrer sur le prochain exercice. Un exercice qu'ils espèrent mieux réussir, eux qui ont massivement investi. Entre janvier et juillet 2020, ils ont réalisé six opérations. Ainsi, Diego Demme, Stanislav Lobotka, Matteo Politano, Andrea Petagna (acheté puis prêté à la SPAL) et Amir Rrahmani (acheté puis prêté à Vérone) ont été recrutés.

La suite après cette publicité

Cet été, ils ont aussi fait sauter la banque pour Victor Osimhen pour lequel ils ont déboursé 71,2 M€ (+ 10,1 M€ de bonus garantis). Au total, le Napoli a sorti 180 millions d'euros pour recruter ces derniers mois précise La Gazzetta dello Sport. Le média transalpin explique d'ailleurs que les Italiens veulent désormais passer à la phase deux de leur stratégie estivale en se séparant de plusieurs éléments afin de récupérer des liquidités. C'est en tout cas le message du président Aurelio Di Laurentiis, qui aurait expliqué à ses troupes qu'il leur fallait vendre à présent. Les Partenopei compteraient d'ailleurs récolter 150 millions d'euros durant cet été. Malgré la crise liée au coronavirus, ils espèrent bien vendre au meilleur prix.

De Laurentiis espère vendre pour 150 millions d'euros !

Ce sera le cas pour Kalidou Koulibaly (29 ans). Annoncé sur le départ à chaque mercato, le défenseur central reste à quai. Cet été, Manchester City aurait toujours un oeil sur lui, malgré l'arrivée de Nathan Aké. Mais d'après La Gazzetta dello Sport, c'est surtout Manchester United qui serait le plus chaud sur ce dossier actuellement. Mais les Red Devils seraient refroidis par les exigences de Naples, qui réclameraient au minimum 100 millions d'euros pour le Sénégalais. Ce qui est certain c'est qu'après une histoire de six ans, le Napoli et le joueur, dont le contrat prend fin en 2023, sont arrivés au bout de leur collaboration. Les Italiens espèrent une vente d'Arkadiusz Milik (26 ans). En fin de contrat dans un an, le Polonais a refusé toutes les propositions de prolongation.

Ce qui n'aurait d'ailleurs pas plu à son président, qui aurait menacé le joueur d'être placardisé la saison prochaine si jamais il ne partait pas cet été. La Juventus comme Tottenham sont prêts à sauter sur cette occasion. Mais il faudra débourser 40 millions d'euros, ce qui est trop élevé selon eux. Allan (29 ans, fin de contrat en 2023), qui a des touches en Premier League, est aussi dans la liste des joueurs à vendre. Même chose pour Faouzi Ghoulam (29 ans), dont le bail prend fin en 2022. Souvent blessé ces dernières saisons, l'Algérien ne sera pas retenu, lui qui n'a pas d'approches concrètes selon la Gazzetta. Après avoir eu la fièvre acheteuse, Naples va devoir réussir à vendre. Un tout autre mercato commence pour les Partenopei !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires