Manchester United se fait déjà fracasser !

Manchester United pensait avoir changé sous l'impulsion de Erik ten Hag mais la dure réalité a frappé à la porte dimanche après-midi avec une défaite à domicile en ouverture de la Premier League. Les commentaires ne sont pas tendres.

Harry Maguire déjà dans le dur avec Manchester United
Harry Maguire déjà dans le dur avec Manchester United ©Maxppp
La suite après cette publicité

« C'est un sacré boulot ». Erik ten Hag a compris. Avec une pré-saison encourageante, malgré un Cristiano Ronaldo frondeur qui souhaite partir, le nouvel entraîneur des Red Devils pensait avoir trouvé quelque chose. Quand bien même le mercato lui offrait des renforts en provenance d'Eredivisie (Malacia, Lisandro Martinez) ou libre (Eriksen), donc sans recrue majeure, il imaginait avoir lancé une nouvelle ère.

La première défaite de la saison, lors de la 1ère journée à domicile, a annihilé l'enthousiasme des supporters et des consultants. Les mêmes travers (défense fragile et trop exposée, milieu de terrain trop neutre, manque d'efficacité offensive) ont été reconnus par rapport à la saison précédente, achevée avec Ralf Rangnick sur le banc de touche. Après ce match inaugural, les commentaires ne sont pas tendres, surtout lorsqu'ils proviennent d'anciens de la maison.

Neville réclame la vente du club

« C'est l'équipe la plus facile à affronter dans la ligue - c'est une énorme inquiétude », a lancé Gary Neville sur Skysports. « Chaque entraîneur arrive en pensant qu'il peut faire mieux que le dernier entraîneur avec les joueurs à sa disposition, car ils pensent qu'ils sont un meilleur entraîneur et c'est probablement le cas. Mais la réalité est qu'il a vu de quoi ces joueurs sont capables. La réalité est que ces joueurs ont besoin d'être remplacés ou soutenus davantage par de meilleurs joueurs », a-t-il tranché.

Roy Keane a lui souligné le manque de caractère du groupe mancunien. « Je vois toujours les mêmes problèmes. Ce sont les mêmes caractères, les mêmes personnalités, surtout au milieu de terrain. (…) Ces joueurs ne sont pas à la hauteur et assez bons pour Manchester United ». Sans investissement majeur, voilà Ten Hag obligé de composer avec des joueurs qui ont déjà déçu (Maguire, Dalot, Fred, Sancho etc). Il ne peut pas être désigné coupable de ce laxisme, comme l'explique Gary Neville.

« Ils (les dirigeants, ndlr) savaient il y a six, huit ou même 12 mois que l'équipe avait besoin d'investissements cet été. Le moment est venu pour la famille Glazer de vendre le club de football. C'est maintenant », a-t-il conclu. Après une petite journée de championnat, voilà donc les fans mancuniens déjà blasés, à réclamer le départ des propriétaires. Point de nouvelle ère.

Plus d'infos

Commentaires