Manchester United, West Ham : les touchantes confidences de Jesse Lingard

Capable du meilleur comme du pire avec Manchester United, Jesse Lingard a révélé les raisons de son long passage à vide à Old Trafford. Lui et sa famille sont sujets à la dépression.

Jesse Lingard s'est déjà illustré avec West Ham
Jesse Lingard s'est déjà illustré avec West Ham ©Maxppp
La suite après cette publicité

Enfant de Manchester United, Jesse Lingard avait tout pour devenir l'une des icônes des Red Devils. Son éclosion avait lieu lors de la saison 2015-2016 et lui ouvrait les portes de la sélection anglaise. Mais une forme d'inconstance l'empêchait de devenir un titulaire incontournable, pendant que Marcus Rahford débarquait et devenait le nouvel enfant chéri d'Old Trafford. Malgré les promesses, Jesse Lingard s'enfonçait dans une crise de confiance qui aboutissait à une saison 2019-2020 pour le moins compliquée, avec un seul but au compteur en Premier League, marqué à la 98e minute de la 38e journée.

Sujet de moqueries durant toute la saison, poussé dehors par Manchester United, il a tout fait pour relever la tête. Et c'est à West Ham qu'il revit désormais, avec 9 buts et 4 passes décisives lors de ses 10 derniers matches ! Le retour au premier plan, et en sélection, de Lingard est remarqué en Angleterre, et pousse à se questionner sur le pourquoi de son creux précédent. Mais cela, c'est Jesse Lingard qui l'a lui-même expliqué dans Presenting, nouvelle émission britannique diffusée sur Youtube. Comme sa mère, mais aussi d'autres membres de sa famille, Lingard souffre de dépression. Malgré les premiers succès rencontrés dans sa carrière, il a été rattrapé par la maladie en 2019.

Lingard a surmonté la dépression

« J’étais heureux d’être remplaçant. Je ne voulais pas jouer, mon esprit n'était pas là. J’avais l’impression de ne plus être moi-même, je n’étais plus Jesse Lingard… Quand je jouais, j’avais l'impression que le jeu me passait sous le nez, je ne voulais pas être là », raconte-t-il avec sincérité. « Mon frère, qui vit avec moi, m’a filmé alors que j’étais littéralement allongé sur le canapé, en train de regarder fixement dans le vide pendant trois minutes. Il s’est demandé ce qui m’arrivait, si j’avais le poids du monde sur les épaules ». Face à cette situation, qui permet de mieux comprendre son long passage à vide à Manchester United, il parvient à trouver le courage d'en parler à son club. « Je leur ai dit ce que je traversais, ce que ma mère traversait, et ils sont toujours là pour m'aider. J'ai eu des médecins qui m'ont aidé, ils ont été géniaux. Et pendant le confinement, j'ai repris mes esprits ».

Si le confinement a eu un effet désastreux sur certains, il a été salvateur pour Jesse Lingard. « Le confinement m'a transformé en quelque sorte. Je regardais mes anciens matches, les matches de la Coupe du Monde et je me disais : "oui, c'est le vrai Jesse Lingard". (…) Lorsque vous arrivez enfin à en parler, c’est comme si vous sortiez d’un cocon, vous vous sentez comme un papillon qui déploie ses ailes pour la première fois. C'est un sentiment extraordinaire. Maintenant que tout cela est derrière moi, je peux me concentrer sur le football et ma famille ». Et c'est aujourd'hui West Ham qui bénéficie d'un Lingard de nouveau épanoui.

Plus d'infos

Commentaires