OM : Jérôme Rothen se paie Jean-Louis Gasset

Par Matthieu Margueritte
1 min.
Jérôme Rothen commente l'actualité football chaque soir sur RMC @Maxppp

Arrivé à l’Olympique de Marseille pour jouer les pompiers de service à 70 ans, après son fiasco à la CAN 2023 avec la Côte d’Ivoire, Jean-Louis Gasset avait remobilisé les Phocéens au début de son (court) mandat. Mais au final, si l’OM a quand même atteint une demi-finale de coupe d’Europe, Gasset n’a pas su empêcher la faillite des Olympiens en Ligue 1 (8e du classement final). Et pour Jérôme Rothen, ce n’est pas forcément une surprise.

La suite après cette publicité

« Jean-Louis Gasset, en termes de résultats, n’a rien apporté. Ils ont été dans la même lignée que les entraîneurs d’avant. Et encore, Marcelino avait fait mieux avant qu’il parte. J’étais sceptique sur Gasset, la seule chose qu’il a pu apporter c’est sur les premières semaines. Le club était très mal à son arrivée, il faut reconnaitre que la mission était compliquée. En très peu de temps, il a su remettre les têtes à l’endroit. (…) Le problème, c’est que ça s’est vite arrêté. (…) L’impact psychologique a duré quatre matches. (…) À l’extérieur, il n’a jamais trouvé la bonne stratégie, il a failli comme les autres. On m’a tellement dit que c’était un meneur d’hommes, que je minimisais sa carrière d’entraîneur et que je me contentais juste à son rôle d’adjoint. N’empêche, Gasset c’est un échec quand il était numéro un. Mais c’est une réussite en numéro 2. L’OM c’était un peu trop haut pour Gasset », a-t-il déclaré au micro de RMC Sport.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité