LOSC : ça bouge déjà pour Sven Botman

Sven Botman est sans nul doute l'une des révélations de la première partie de saison en Ligue 1. Recruté pour 8 M€ à l'Ajax Amsterdam à l'issue de son prêt à Heerenveen, le solide défenseur central est aujourd'hui courtisé par de gros clubs, et pourrait même être concerné par le mercato hivernal.

Sven Botman avec Lille contre le FC Metz
Sven Botman avec Lille contre le FC Metz ©Maxppp
La suite après cette publicité

Luis Campos n'officiera plus à Lille, c'est une certitude que le nouveau président du LOSC, Olivier Létang, a martelé lors de sa conférence de presse donnée lundi à Luchin. C'est bien dommage pour le club nordiste tant les méthodes du Portugais ont offert des recrues en or. L'une des dernières en date se nomme Sven Botman, et l'on peut déjà dire que c'est une grande réussite. Devenu un titulaire indiscutable en défense centrale aux côtés de José Fonte, le Néerlandais de seulement 20 ans affiche une régularité impressionnante.

Son gabarit imposant (1m95) ne fait pas tout, il a aussi montré une belle aisance dans l'anticipation et les relances. S'il peut encore s'améliorer sur certains points, ce qui est normal, il fait partie des très bonnes surprises du mercato estival 2020. Et il suscite déjà la convoitise. Ces derniers jours, certains échos en provenance d'Angleterre laissaient entendre un intérêt de Liverpool. Selon nos informations, Liverpool a bel et bien fait part de son intérêt au représentant du joueur et l'a contacté durant le mois de novembre. Rappelons que les Reds ont perdu leurs deux habituels titulaires Van Dijk et Gomez pour de longs mois, et qu'ils sont friands de joueurs au profil costaud.

Liverpool était prêt à mettre 50 M€

Ce n'est pas tout puisque l'Inter Milan, qui évolue dans un système avec 3 défenseurs axiaux, a aussi pris des renseignements. Lille pourrait donc être attaqué sur son jeune défenseur dès le mercato hivernal. A croire Olivier Létang lundi, il n'y a pas « volonté ou besoin de vendre de joueurs » durant le mois de janvier. En réalité, le LOSC est considéré par plusieurs formations européennes comme un club où on peut faire ses emplettes à moindre coût.

Sven Botman pourrait ainsi partir pour une somme avoisinant les 30 M€. Une belle plus-value certes, mais avant l'arrivée des nouveaux patrons, c'est un tarif de 50 M€ qui aurait été réclamé, tarif sur lequel les Reds étaient disposés à s’aligner avant de connaître la situation financière des Dogues. Le discours rassurant de Létang pourrait se heurter à la réalité économique du mercato et à la multiplication des offres pour certains éléments, à l'image de Boubakary Soumaré, qui pourrait être libéré contre un chèque de 20 M€.

Plus d'infos

Commentaires