Encore une mauvaise nouvelle pour Mediapro

Jaume Roures, le président de Mediapro
Jaume Roures, le président de Mediapro ©Maxppp

Mediapro ne rassure personne. Hier, à l’occasion de la conférence de presse du patron du groupe sino-espagnol, Jaume Roures, ne s’est pas montré des plus convaincants à l’heure d’évoquer ses difficultés à honorer l’échéancier des droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2. Et selon Capital, l’optimisme n’est pas de mise autour du groupe audiovisuel.

En effet, le magazine financier révèle que Moody’s (qui est l'une des trois grandes agences internationales de notation financière) a dégradé la note de la dette de Mediapro. Pour les experts boursiers, celle-ci est passée de B3 à Caa1. Pour les néophytes, cela signifie que la nouvelle note de Mediapro se situe juste au-dessus du défaut de paiement. Le pire est à craindre, car Capital explique qu’une nouvelle dégradation est envisagée.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires