Arsenal : où en est William Saliba ?

Recruté par Arsenal à l'été 2019, William Saliba est resté une saison de plus à l'ASSE avant de prendre définitivement son envol. Comment se passent ses premiers mois à Londres ?

William Saliba à Arsenal
William Saliba à Arsenal ©Maxppp

De Bondy à Arsenal, en passant par Saint-Etienne, voici la folle trajectoire de William Saliba. Passé par le club de la banlieue parisienne où il a évolué sous les ordres d'un certain Wilfried Mbappé, le père de Kylian, le talentueux défenseur a su gravir les échelons les uns après les autres. Mature et la tête sur les épaules, il a su se faire rapidement un nom et une place au sein de l'AS Saint-Etienne. Et logiquement, il a tapé dans l'œil des meilleures écuries européennes. Manchester City, Manchester United ou encore Arsenal : tous avaient craqué pour le footballeur né en 2001.

La suite après cette publicité

Arteta est séduit mais prudent avec le Français

Mais comme révélé sur notre site le 16 juin 2019, Saliba s'était mis d'accord avec les Gunners autour d'un contrat de 5 ans. Quelques semaines plus tard, le 25 juillet, les Londoniens tombaient d'accord avec les Verts pour un transfert d'environ 29M€. Toutefois, toutes les parties étaient d'accord pour que le natif de Bondy reste une saison supplémentaire à l'ASSE sous la forme d'un prêt. L'objectif était de lui permettre de poursuivre sa progression en enchaînant les rencontres. Mais entre une blessure et surtout l'épidémie de coronavirus, il n'était finalement apparu qu'à 17 reprises. Après cette nouvelle parenthèse en vert, il a donc rejoint Arsenal cet été. Un club où il avait toujours rêvé de jouer.

«Eh bien, l'histoire, le blason... Depuis que je suis tout petit, je regarde Arsenal jouer en Ligue des Champions, et il y a beaucoup de joueurs français qui sont passés par ici. Ça m'a vraiment aidé à me décider. (...) C'est un immense plaisir de signer pour un très, très grand club anglais. C'est le plus grand club d'Angleterre pour moi, donc c'était une décision facile. Je n'y ai pas réfléchi à deux fois avant de signer ici, alors je suis vraiment heureux. » Heureux, les Gunners l'étaient aussi, à l'image de Mikel Arteta. «Je suis impatient de travailler avec lui, mais je suis préoccupé par les attentes placées en lui car je sais comment il est difficile de jouer à un poste comme défenseur central dans ce pays. C'est l'une des positions les plus compliquées ici. La marche est vraiment, vraiment haute. William a eu une saison très positive la saison dernière, mais il en a eu une très difficile cette saison avec les blessures. Nous savons où est son potentiel, mais pour fructifier ce potentiel tous les trois jours au plus haut niveau, c'est une tâche différente.»

Saliba attend son heure

Prudent avec son nouveau joueur, le technicien espagnol savait aussi qu'il aurait des choix à faire puisqu'il a beaucoup de défenseurs dans son équipe. Et certains, qui étaient poussés vers la sortie comme Mustafi ou Sokratis, sont restés. Ainsi, en fin de mercato, l'option de prêté William Saliba a pris du poids. Une solution gagnante pour toutes les parties puisque le jeune homme aurait pu engranger du temps de jeu ailleurs. L'ASSE, le Stade Rennais, l'OM ou encore Watford ont été cités comme des points de chute potentiels. Mais finalement, le Frenchy est resté à Londres. Mais il n'a pas encore eu l'opportunité de s'exprimer. Apparu pour la première fois sous le maillot d'Arsenal lors de l'amical face au MK Dons le 25 août dernier (victoire 4-1, 45 minutes jouées), il avait pourtant fait bonne impression pour ses débuts. Le jeune homme de 19 ans doit donc faire preuve de patience, lui qui est bien entouré.

Qualifié pour jouer en Premier League (il est dans la liste des U21 d'Arsenal mais il peut jouer avec l'équipe A), il ne peut, en revanche, pas prétendre à une place en Europa League. Arteta l'a écarté, comme d'autres. Un choix que le technicien ibérique regrette totalement à présent. « Je me sens vraiment mal pour William Saliba. Parce que nous avions assez de défenseurs centraux, nous avons décidé de le laisser hors de l'équipe, ce qui était vraiment douloureux à faire pour moi. » Et pourtant, il aurait bien eu besoin de lui face aux nombreuses absences dans le secteur défensif. Le joueur, lui, aurait également voulu faire ses premiers pas officiels avec son nouveau club. Un club où il se sent bien à écouter Arteta. « Il se sent beaucoup plus à l'aise ici, son anglais s'améliore et il commence à comprendre beaucoup mieux ce que nous faisons. » De quoi lui donner de la confiance, lui qui aura certainement des opportunités pour s'exprimer sous les couleurs d'Arsenal où son contrat prend fin en juin 2024.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires