Mercato : le flop Emre Mor se met sur le marché

Grand espoir à ses débuts, Emre Mor a rapidement été propulsé sur le devant de la scène. Mais le Turc, actuellement au Celta Vigo, déçoit saison après saison. Motivé, il est prêt à montrer qu'il n'est pas un talent gâché.

 Emre Mor face au Barça
Emre Mor face au Barça ©Maxppp

Emre Mor s'imaginait certainement autre chose. Considéré comme une pépite lorsqu'il évoluait sous le maillot du FC Nordsjælland, le Turc a rejoint le Borussia Dortmund à l'été 2016. Un rêve pour le joueur âgé de 18 ans à l'époque. Mais après une seule saison et dix-neuf apparitions toutes compétitions confondues (1 but), le natif de Brønshøj, globalement décevant et pas encore assez mûr, a été vendu pour 13 M€.

La suite après cette publicité

Deux ans plus tard, en 2019, le club espagnol a décidé de l'envoyer en prêt à Galatasaray. Un prêt payant (1 M€) avec une option d'achat fixée à 7 M€. Mais là encore, la mayonnaise n'a pas pris. Et après six mois et seize apparitions toutes compétitions confondues, le Turc n'était pas conservé. Dans la foulée, il rebondissait en prêt à l'Olympiakos. Là encore, l'expérience n'a pas été concluante puisqu'il n'a joué que deux rencontres. Il a donc été renvoyé au Celta Vigo.

Le Celta Vigo veut s'en débarrasser depuis plusieurs années

Une bien mauvaise nouvelle pour l'écurie espagnole, qui voulait s'en séparer d'autant qu'il a l'un des plus gros salaires de l'effectif (1,3 M€ par an). Malgré ses tentatives, elle a dû se résoudre à le conserver la saison dernière. Une saison où le joueur né en 97 a joué 13 rencontres toutes compétitions confondues (8 en tant que titulaire). Le temps d'inscrire 1 but et de délivrer 1 assist. Mais il faut préciser qu'il n'a plus joué depuis le 24 janvier dernier (45 minutes contre Eibar).

En effet, AS a expliqué que l'entraîneur du Celta, Eduardo Coudet, n'a pas apprécié le comportement du joueur à plusieurs reprises et notamment après une blessure. En mars dernier, AS affirmait qu'alors qu'il s'était rendu à Dubai pour se faire soigner suite à un pépin physique, il en avait surtout profité pour être en vacances. Coudet avait alors assuré qu'Emre Mor ne jouerait plus pour son club. Et il a visiblement tenu parole.

Emre Mor souhaite aussi s'en aller

Cet été, le Celta Vigo va donc encore tenter de le vendre. Marca assure d'ailleurs que l'écurie ibérique, qui assume cet échec sportif et financier, est prête à tout pour s'en débarrasser. En effet, la publication espagnole précise que le Celta est même prêt à le laisser partir gratuitement à un an de la fin de son contrat (juin 2022). Un geste fort pour un élément acheté 13 M€ il y a quatre ans. Il faut dire qu'en plus de ne pas enter dans les plans du coach, il plombe la masse salariale du club.

Un départ est donc vivement souhaité de la part du club comme du joueur. Car Emre Mor veut aussi partir. Et pour mettre toutes les chances de son côté, il s'est attaché les services d'un certain Mino Raiola. «Je l'ai embauché pour recommencer dans un autre club. C'est notre plan et notre objectif. Maintenant, j'ai probablement l'un des meilleurs agents au monde et nous travaillons pour m'amener dans un endroit où je serai une part importante du projet », a-t-il lâché au média danois BT.

Mino Raiola pour le sortir de la galère

Un entretien où le Turc, qui n'a pas de touches pour l'instant, a évoqué son évolution décevante. «Je sais bien que c'est en grande partie de ma faute, mais il y a aussi une histoire plus longue derrière que personne ne connaît et je ne vais pas l'expliquer. Ce n'est tout simplement pas une chose sur laquelle je veux passer du temps en ce moment. J'ai besoin d'un nouveau départ dans un nouvel environnement. Pour tout le monde, je pense que le changement de décor est une bonne chose, et ensuite ce sera à mon tour de montrer ma meilleure version».

Puis il a ajouté : «aujourd'hui, ce n'est pas l'argent qui est important pour moi, ce n'est pas ce que je recherche. Je veux aller dans un endroit où je peux relancer ma carrière et reprendre confiance, afin de pouvoir rêver à nouveau. Mais si je ne trouve pas un projet qui correspond à mes attentes cet été, alors je ferais tout mon possible pour revenir dans l'équipe». Une ultime solution que le Celta Vigo n'envisage pas. A Mino Raiola de faire encore des miracles pour sortir le joueur de 24 ans de la galère.

Plus d'infos

Commentaires