Vente OM : Mohamed Ayachi Ajroudi passe la seconde !

L'offre de Mohamed Ayachi Ajroudi a été complétée très récemment selon les dires de ses conseils. Son équipe a, à nouveau, sorti un communiqué dans la soirée de samedi.

Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal bientôt patrons de l'OM ?
Mohamed Ajroudi et Mourad Boudjellal bientôt patrons de l'OM ? ©Maxppp

On pensait l'histoire de la vente de l'Olympique de Marseille un peu calmée après l'ultime communiqué de Marc Deschenaux, le juriste suisse de Mohamed Ayachi Ajroudi, évoquant une offre ferme et une sorte de petit ultimatum (de dix jours) pour accepter ou refuser l'offre, mais il n'en est rien. En effet, ce samedi soir, en toute fin de soirée, toute l'équipe de l'homme d'affaires a fait un nouveau communiqué.

La suite après cette publicité

« Nos clients ont entendu dire, sans aucune certitude, que la mairie de Marseille souhaiterait vendre le stade du Vélodrome. Nous avons tenté de nous assurer de l'information avant publication de ce communiqué, mais nos démarches sont restées sans réponse, ce qui prouve, s'il en était besoin, que nous sommes obligés de traiter cette affaire par voie médiatique, même s'il n'est pas dans l'habitude ni de M. AJROUDI, ni de ses partenaires, ni de ses conseils, d'opérer de la sorte. Mais nous n'avons toujours pas le choix », peut-on ainsi lire en préambule.

La dernière offre complétée par le stade

En effet, Benoit Payan, le deuxième adjoint de Michèle Rubirola, la nouvelle maire de Marseille, avait annoncé la semaine passée que la ville était ouverte à vendre le Stade Orange Vélodrome à l'Olympique de Marseille, l'enceinte étant trop coûteuse pour le contribuable marseillais. Par conséquent, l'homme au-dessus de Mourad Boudjellal a décidé de compléter son offre en incluant l'équipement du boulevard Michelet.

« M. AJROUDI et ses partenaires manifestent officiellement leur intérêt pour cette acquisition, car ils souhaitent offrir à l'Olympique de Marseille la propriété de sa maison de toujours. Cette offre complète leur dernière offre ferme et échoit le même jour, sujette à audit des comptes et à la pleine divulgation des engagements et des litiges en cours ou prévisibles en l'état. Nos clients souhaitent que leurs offres soient toutes deux acceptées si le stade est réellement à vendre, car ils ne voudraient pas prêter le flanc à la polémique selon laquelle ils feraient pression pour racheter le club », peut-on ensuite lire. Une pièce a été remise dans la machine...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires