Manchester City : Raheem Sterling enfile son costume d'agent

L'attaquant anglais va, dans les prochains mois, devenir agent, et s'occuper des négociations pour la prolongation de son contrat.

Raheem Sterling
Raheem Sterling ©Maxppp
La suite après cette publicité

Voilà une drôle d'initiative. Raheem Sterling va devenir agent de joueurs comme le rapporte le Daily Mail ce dimanche. Une reconversion plus ou moins habituelle pour des joueurs qui ont raccroché les crampons. En revanche, pour un joueur en activité, c'est très peu commun. Mais l'attaquant de Manchester City est actuellement en train de créer son agence de représentation de joueurs, 16ninetytwo, suite à la rupture avec son ancien agent Aidy Ward notamment. Par le passé, chez nos voisins britanniques, seul Ryan Bertrand a fait office d'agent en étant encore joueur.

Et c'est donc Sterling qui va directement négocier avec les dirigeants citizens pour une prolongation de son contrat. A ce niveau, tous les joueurs passent par un, voire plusieurs, agent(s), ou, dans certains cas un peu plus rares, confient le rôle de représentant à un membre de leur famille. Dans le cas du joueur des Three Lions, c'est lui qui va discuter des termes de son contrat avec la bande de Ferran Soriano et Txiki Begiristain. Puisque les joueurs ont interdiction d'être agent/intermédiaire selon les règles de l'UEFA, c'est sa mère qui a été enregistrée comme directrice de l'agence.

Sterling cherche déjà des clients

De quoi s'assurer d'obtenir ce qu'il y a de mieux pour lui, et ce sur tous les points, alors qu'on reproche parfois aux agents de ne se préoccuper que du côté financier. Plus tôt dans la semaine, on apprenait que Kevin de Bruyne avait aussi adopté des démarches allant dans ce sens, faisant appel à une équipe d'analystes et de consultants pour déterminer si Manchester City était toujours la meilleure équipe pour s'épanouir d'un point de vue footballistique et savoir si l'équipe avait le potentiel pour remporter la Ligue des Champions dans un avenir proche.

Pour en revenir à Sterling, la chasse aux clients a été lancée et il discute déjà avec plusieurs joueurs. On peut imaginer que son carnet d'adresses est bien rempli et qu'il parviendra à dénicher de jolis noms. Parallèlement, il a également depuis peu quelques affaires dans le monde de l'automobile. Décidément, l'après-carrière sera bien remplie pour le joueur de 26 ans.

Plus d'infos

Commentaires