Euro 2020, Espagne : l'invité surprise Pablo Sarabia gagne du terrain

Sa présence dans la liste de Luis Enrique intriguait en Espagne. Mais Pablo Sarabia est en train de faire taire les sceptiques.

Pablo Sarabia avec le maillot de l'Espagne
Pablo Sarabia avec le maillot de l'Espagne ©Maxppp

L'Espagne, en difficulté lors de ses deux premières sorties contre la Suède (0-0) et la Pologne (1-1), s'est réconciliée avec le but face à la Slovaquie (5-0). Et Pablo Sarabia (27 ans), titulaire pour la première fois depuis le début de l'Euro 2020, n'y est pas étranger. Le gaucher du Paris SG, aligné à droite, est en effet impliqué sur trois des cinq buts de la Roja.

La suite après cette publicité

C'est suite à sa lourde frappe du gauche sur la barre que le malheureux Martin Dubravka envoyait le ballon au fond de ses propres filets (29e). Il inscrivait sans l'aide de personne le troisième but des siens à la conclusion d'un joli mouvement collectif (55e) avant de servir Ferran Torres pour la quatrième réalisation espagnole de l'après-midi (66e). Plus que son efficacité remarquable, c'est la manière dont il a animé le couloir droit en compagnie de Cesar Azipilicueta et Koke qui est à souligner.

Pari réussi pour Luis Enrique

Assurément, le joker du Paris SG (13 titularisations seulement en Ligue 1 en 2019/20 et en 2020/21) a marqué des points sur cette rencontre, la plus aboutie des Ibères depuis leur entrée dans le tournoi. «L'efficacité face aux buts est fondamentale et nous avons essayé de rechercher ça dès la première minute. Je donne tout dès le premier jour, parce que je savais ce que le coach attendait de moi. C'est bien que nous ayons eu de la réussite aussi. Tout nous a souri, mais nous devons garder les pieds sur terre», a-t-il lâché à El Pais à l'issue de la partie.

Invité surprise de la liste de Luis Enrique alors qu'il sortait d'une saison plutôt mitigée au PSG entre blessures et Covid-19 et avait déjà programmé ses vacances au Mexique, l'ancien Sévillan, que l'on annonce sur le départ avec quelques touches en Espagne, répond aux attentes. «Il peut nous apporter des buts, des passes décisives, de la présence dans la surface, du travail défensif, un joueur très intéressant», expliquait le sélectionneur lors de l'annonce de sa liste. Et il y a des chances qu'on le retrouve sur l'aile droite, en 8e de finale, face à la Croatie.

Plus d'infos

Commentaires