Ligue des Champions, PSG : l'analyse étonnamment détachée de Thomas Tuchel

Le Paris SG s'est incliné sur la pelouse du RB Leipzig au cours d'une rencontre marquée par de nombreux faits de jeu et des choix étonnants. Interrogé en fin de match, Thomas Tuchel semblait étonnamment détaché.

Thomas Tuchel dans sa zone lors de Leipzig-PSG
Thomas Tuchel dans sa zone lors de Leipzig-PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Et de deux. Le Paris SG a enregistré son deuxième revers depuis le début de la Ligue des Champions. Sur la pelouse du RB Leipzig (2-1, 3e journée), les champions de France ont pourtant eu des situations pour faire mieux, avec, notamment, un penalty manqué par Angel Di Maria au sortir du premier quart d'heure, avant de craquer après la pause et de terminer à neuf suite aux expulsions d'Idrissa Gueye et Presnel Kimpembe. Étonnamment, Thomas Tuchel s'est montré tranquille et détaché à l'issue de la rencontre, soulignant la qualité de l'adversaire du soir.

«C'est difficile. Peut-être que c'est de notre faute parce qu'on a oublié de marquer le deuxième but et, après, on concède un penalty. Après, il y a eu le carton rouge et c'est difficile à dix. Il y a eu trop de situations contre nous. C'était une équipe forte. (...) Ils étaient premiers en Bundesliga il y a une semaine, ils sont très forts. On a fait un bon match, c'était possible de mener 2-0 en première mi-temps. C'était plus difficile en seconde. Il nous manquait des joueurs, cette capacité à mettre le rythme et on doit changer», a-t-il expliqué au micro de RMC Sport avant de continuer du côté de Téléfoot.

Il ne s'en fait pas...

«Notre baisse de rythme en seconde période, ça peut arriver. C’est l’une des meilleures équipes d’Allemagne, ça peut arriver de souffrir pendant quelques minutes, ce sont des choses absolument normales dans des rencontres de ce niveau», a-t-il lâché. Le technicien est ensuite revenu sur ses propos au sujet de son avenir au sein du club de la capitale. «Non, non (je ne me sens pas en danger). Non, il n'y a aucun problème avec Leonardo», a-t-il indiqué à RMC Sport alors que, d'après Téléfoot, le directeur sportif parisien a lui quitté la Red Bull Arena passablement énervé.

TT, soutenu par son capitaine Marquinhos, est ensuite revenu sur sa déclaration auprès de Sky en Allemagne qui a fait couler beaucoup d'encre. «Ils m'ont demandé pourquoi la presse en France dit toujours que le coach est en danger. C'est comme ça depuis mon arrivée. (...) Je n'ai pas dit que le club manque de soutien, j'ai l'impression que l'environnement est très critique, il faut l'accepter. Ça ne change pas ma manière de travailler avec l'équipe, avec le staff. Ça ne change rien, c'est la vie comme entraîneur à Paris. Il n'y a aucun problème pour moi», a-t-il conclu, très tranquillement. Et pourtant...

Plus d'infos

Commentaires