L'OGC Nice ouvre le dossier Rony Lopes

Mis au placard au Séville FC, le milieu offensif portugais ronge son frein en Andalousie. Le Gym a flairé le coup et songerait à attirer l'ancien Monégasque dans ses filets cet été.

Rony Lopes dans le viseur de l'OGC Nice
Rony Lopes dans le viseur de l'OGC Nice ©Maxppp

Les supporters niçois jubilent. Il faut dire que les dirigeants de l'OGC Nice ont frappé fort en matière de mercato. Ainsi, Robson Bambu, Flavius Daniliuc, Morgan Schneiderlin, Hassane Kamara et Amine Gouiri ont tous débarqué sur la Côte d'Azur ces dernières semaines. Très offensifs sur le marché, les Aiglons réalisent pour le moment un mercato extrêmement judicieux. Et les hautes sphères niçoises pourraient bien ne pas s'arrêter en si bon chemin.

La suite après cette publicité

Récemment, l'OGC Nice aurait pris la température auprès de l'entourage de Jérémie Boga (23 ans). L'attaquant de Sassuolo ne laisserait pas indifférent les Aiglons mais ces derniers devront casser leur tirelire pour enrôler le buteur ivoirien auteur de onze réalisations et quatre passes décisives en Serie A cette saison. La formation italienne réclamerait en effet plus de 25 millions d'euros pour céder l'ancien joueur de Chelsea. Outre Boga, l'OGC Nice poursuit les prospections pour renforcer son secteur offensif.

L'OGC Nice en pince pour Rony Lopes

Selon les informations de France Football, la cellule de recrutement niçoise songerait ainsi à un certain Rony Lopes (24 ans). Le milieu offensif portugais vit un véritable calvaire cette saison avec le Séville FC. Apparu à seulement cinq reprises en Liga, l'ancien Monégasque n'entre pas dans les plans de son entraîneur Julen Lopetegui qui lui préfère Lucas Ocampos et Munir El-Haddadi sur les ailes. Sous contrat jusqu'en juin 2024 avec le club andalou, Lopes ne verrait pas d'un mauvais œil un retour en Ligue 1, championnat où il a littéralement explosé.

Spécialiste pour relancer les joueurs offensifs en proie au doute, l'OGC Nice jugerait crédible l'option Lopes. Reste désormais à savoir sous quelle forme la formation azuréenne pourrait finaliser ce dossier. Car Séville ne bradera pas un joueur acheté 25 millions d'euros à l'AS Monaco l'été dernier. Mais en parallèle, le directeur sportif Monchi sait éperdument que céder le natif de Belém à ce prix parait difficilement réalisable... Un départ sous forme de prêt ferait donc les affaires niçoises. Reste à savoir si cette option sera retenue par Séville pour se débarrasser de Rony Lopes cet été.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires