Girondins de Bordeaux : la liste noire de Gérard Lopez

Si les prévisions économiques des Girondins de Bordeaux ont finalement été validées par la DNCG, c'est parce qu'une liste de 13 joueurs placés sur la liste des transferts a été présentée.

Gerard Lopez, lors d'un match de L1 avec le LOSC
Gerard Lopez, lors d'un match de L1 avec le LOSC ©Maxppp

Gérard Lopez a réussi son pari. Après avoir racheté les Girondins de Bordeaux, il a présenté les documents et ses prévisions à la DNCG, qui a fini par valider ses projections. Le club ne sera pas rétrogradé en Ligue 2. Pour le moment bien sûr car il a assuré auprès de l'instance qu'il baissera drastiquement la masse salariale de l'entreprise, qui se situe aux alentours de 70 M€. Mais pour cela, il faut vendre à tour de bras.

La suite après cette publicité

Pour la saison à venir, l'ancien patron du LOSC a prévu pas moins de 13 départs pour des revenus espérés de 41 M€, selon les informations de L'Equipe publiées ce mardi soir. Rien que cet été, c'est 30 M€ qui devront être encaissés. Avec 42 joueurs sous contrat, dont certains jeunes qui ne font pas partie de l'effectif professionnel, Bordeaux a l'embarras du choix, mais certains éléments plombent les comptes du club, quand d'autres ont une valeur marchande importante.

13 départs espérés soit 41 M€ de ventes

Le journal révèle ce soir qu'une liste de 13 joueurs faisant partie de l'une de ces deux catégories a été transmise à la DNCG. Raul Bellanova, Ruben Pardo et Otavio, tous les trois en fin de contrat dans un an, ou encore Samuel Kalu, Hwang Ui-jo et Josh Maja, qui ont une belle cote sur le marché, en font partie. À vrai dire, c'est presque l'ensemble de l'effectif qui est soit à vendre, soit dont le contrat devra être résilié ou renégocié.

Seuls Benoît Costil, Yacine Adli et Rémi Oudin sont pour le moment sauvés. Dans le viseur de Naples et de la Lazio, Toma Basic est probablement le joueur pouvant être vendu le plus cher, aux alentours des 10 M€. Paul Baysse, qui a pourtant prolongé jusqu'en 2024 en janvier dernier, avant de se blesser au genou, pourrait résilier, comme Jimmy Briand, dont le contrat d'achève en 2022. Enfin, Gérard Lopez aimerait renégocier le contrat de Kocielny (35 ans).

Tout le monde ou presque est à vendre

Le bail du capitaine court jusqu'à 2022 mais possède une option de deux ans et émarge à 300 000 € par mois. Un gouffre pour les finances des Girondins de Bordeaux. La direction du club a tout de même été autorisée par la DNCG à recruter durant ce mercato. Elle espère signer neuf nouveaux joueurs mais dans des proportions équivalentes aux ventes, soit environ 40 M€. Sans cela, il n'y aura pas de renfort.

Plus d'infos

Commentaires