OM : Dario Benedetto sort du silence sur sa disette offensive

À la recherche de son premier but de la saison, Dario Benedetto a du mal devant le but. Mais l'attaquant argentin ne s'inquiète pas et travaille beaucoup pour retrouver le chemin des filets.

Dario Benedetto lors du match face aux Girondins de Bordeaux
Dario Benedetto lors du match face aux Girondins de Bordeaux ©Maxppp
La suite après cette publicité

28 février 2020. Depuis cette date et le match contre le Nîmes Olympique où il avait marqué un triplé (succès 3-2 de l'Olympique de Marseille), Dario Benedetto n'a plus fait trembler les filets. Certes, la saison 2019-2020 a été arrêté prématurément, mais l'attaquant argentin n'arrive plus à être efficace. En six matches de Ligue 1 et une rencontre de Ligue des Champions cette saison, l'ancien joueur de Boca Juniors n'a pas été décisif à une seule reprise.

Alors forcément, les supporters phocéens s'inquiètent de ce manque de rendement offensif. Mais au club, on semble plus confiant, à l'image d'André Villas-Boas qui avait été direct vendredi en conférence de presse avant le déplacement à Lorient aujourd'hui (17h, 8e journée de Ligue 1) : « il m'a dit : "coach je n'en peux plus je suis à sec, je dois marquer". Je suis avec lui. Jonathan David a coûté trois fois plus cher que Benedetto et n'a pas marqué non plus à Lille, mais personne ne dit rien. »

«Je travaille dur afin de pouvoir inverser la tendance»

Et justement, avant le match au Stade du Moustoir, le joueur âgé de 30 ans est sorti du silence. Interrogé par TF1 pour l'émission «Téléfoot», Dario Benedetto a affirmé qu'il comptait bien faire trembler les filets une nouvelle fois. «Comme je l'ai dit précédemment, je sais que je ne marque pas de buts en ce moment. Mais je travaille dur afin de pouvoir inverser la tendance lors des prochains matches», a expliqué l'Argentin.

Surtout, l'attaquant né à Berazategui veut mettre fin à cette malédiction pour les supporters olympiens : «le fait que les gens m'aient adopté en si peu de temps est une fierté. J'espère continuer en marquant des buts mais je leur promets de travailler dur et de faire au mieux. C'est le minimum pour des gens qui m'ont accueilli en si peu de temps.» Il ne reste donc plus qu'à marquer. Peut-être sur la pelouse de Lorient dans quelques heures.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires