Lille réagit à la sanction de l'UEFA

Le président du LOSC Gerard Lopez
Le président du LOSC Gerard Lopez ©Maxppp

La nouvelle est tombée en fin d'après-midi. Contrôlé de près par l'UEFA dans le cadre du respect du fair-play financier, Lille a vu l'instance dirigeante du football européen lui infliger une série de sanctions jusqu'à la saison 2023/2024. Une annonce face à laquelle les Nordistes n'ont pas tardé à réagir.

La suite après cette publicité

« Après plusieurs mois d’échanges constructifs entre les deux institutions, le LOSC et le « Club Financial Control Body » (Instance de Contrôle Financier des Clubs) de l’UEFA ont conclu un « accord de règlement individuel », relatif à l’exigence d’équilibre financier fixée par l’UEFA dans le cadre de l’octroi de la licence club et du fair-play financier. Les deux parties se sont ainsi entendues, par l’intermédiaire de ce « settlement agreement », sur des objectifs et un cadre financier à respecter par le LOSC pour les trois prochaines saisons.  Le CFCB examine et contrôle les comptes des clubs sur les trois derniers exercices comptables écoulés. Si le LOSC a présenté à l’instance européenne des exercices bénéficiaires en 2017 et 2019, il affiche un bilan déficitaire pour l’exercice 2018. Ce bilan est toutefois pleinement assumé par le LOSC dont l’actionnaire a nécessairement consenti - au moment de sa prise de possession du club - à des investissements importants et indispensables pour redonner au LOSC un dynamisme économique et sportif et une solidité financière à long terme. Cette nécessaire restructuration financière et sportive déployée à partir de la saison 2017-2018 et ce plan de relance via un investissement massif ont d’ailleurs déjà démontré leur cohérence et leur impact positif ces deux dernières saisons, autant sportivement qu’économiquement. Le LOSC précise que c’est ainsi la situation financière de la saison 2017-2018 qui a déclenché la procédure de l’instance européenne et la nécessité de conclure cet accord dont le club se satisfait, le jugeant équilibré et en cohérence avec les règles et objectifs budgétaires que son actionnaire a lui-même fixés pour le club afin d’obtenir durablement son équilibre financier et de pérenniser ses performances. Le LOSC tient enfin à souligner la grande qualité de la relation entretenue avec l’UEFA et à remercier l’instance européenne pour sa collaboration », peut-on lire sur le communiqué.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires