PSG : le Real Madrid reporte ses plans pour Kylian Mbappé

La crise du coronavirus n'a pas seulement provoqué l'arrêt des championnats. Elle aura également des conséquences sur le mercato. Et en Espagne, il se confirme que Kylian Mbappé va bien devoir patienter un an de plus avant de rejoindre, peut-être, la Casa Blanca.

Kylian Mbappé a signé un triplé face au Club Bruges
Kylian Mbappé a signé un triplé face au Club Bruges ©Maxppp

Ces dernières semaines, la planète football ne pensait pas devoir s'arrêter aussi brutalement et envisager de terminer cette saison 2019/2020 durant l'automne, voir l'hiver 2020. Un chamboulement lié à la crise du coronavirus. Une pandémie ayant frappé durement les clubs et qui se mêle visiblement d'un des sujets les plus brûlants du monde du ballon rond : le mercato. Depuis plusieurs semaines, de nombreux bouleversements sont prédits ici et là.

La suite après cette publicité

Outre la question des joueurs censés être libres de tout contrat en juin prochain, plusieurs observateurs estiment qu'il faudra oublier les transferts à plus de 100 M€. Et hier, L'Equipe a laissé entendre que les envies d'ailleurs de Neymar (FC Barcelone) et de Kylian Mbappé (Real Madrid) avaient de fortes chances d'être remises à plus tard. «Qu’il vente, qu’il neige ou qu’il pleuve, Mbappé restera, c’est une volonté de l’Émir», a même indiqué un proche de Doha au journal.

Un scénario déjà envisagé, mais pas à cause du coronavirus

Ce mardi, AS est venu apporter la confirmation que ce dossier est bien reporté en 2021. Face à la crise coronavirus et ses conséquences (financières et sanitaires) encore incertaines, le Real Madrid a préféré reporter l'opération Mbappé. Un choix qui n'est pas non plus une énorme surprise. En janvier dernier, la presse espagnole indiquait que la Casa Blanca était déjà prête à patienter un an de plus pour le natif de Bondy.

À l'époque, les Merengues souhaitaient surtout ne pas gâcher les bonnes relations qui existent avec le Paris Saint-Germain pour une cible âgée seulement de 21 ans et comptaient aussi se servir de cette stratégie pour mettre un peu plus la pression au PSG. En effet, si Mbappé refuse de prolonger son contrat (qui s'achève en 2022), les Rouge-et-Bleu seront dans l'obligation de le vendre l'an prochain. Et aujourd'hui, un tel scénario n'est clairement pas à exclure, même s'il a été favorisé pour des raisons moins heureuses. Affaire à suivre.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires