OL : Peter Bosz réclame du renfort pour le mercato

Présent en conférence de presse avant la réception de Brest au Groupama Stadium, le nouveau coach de l'OL a évoqué brièvement le mercato estival. Et le technicien néerlandais souhaite encore au moins un joueur par ligne avant le 1er septembre.

Peter Bosz lors d'un entraînement de l'OL
Peter Bosz lors d'un entraînement de l'OL ©Maxppp
La suite après cette publicité

C'est l'heure de la rentrée des classes pour l'Olympique Lyonnais. Samedi, l'OL accueille à 17 heures le Stade Brestois au Groupama Stadium pour le compte de la 1ère journée de Ligue 1. L'occasion pour l'entraîneur néerlandais Peter Bosz d'effectuer ses grands débuts sur le banc rhodanien en match officiel. Pour ce retour dans leur magnifique écrin, les supporters lyonnais ne devraient pas être trop perdus.

En effet, l'une des deux recrues estivales Damien Da Silva ne disputera pas ce premier match face aux Bretons (suspendu). Ces derniers pourraient en revanche découvrir le défenseur brésilien Henrique. Présent en conférence de presse ce jeudi, Peter Bosz en a profité pour évoquer la suite du mercato estival de son nouveau club.

Peter Bosz attend encore des recrues

Si la concurrence s'est sensiblement renforcée ces dernières semaines, l'OL a de son côté cédé Jean Lucas à l'AS Monaco et n'enrôlera finalement pas le portier André Onana. L'ancien technicien de l'Ajax attend donc encore des renforts pour appréhender au mieux cette saison qui s'annonce haletante. « Les joueurs recrutés étaient déjà là quand je suis arrivé. Heureusement, le mercato se termine fin août. On a encore le temps d'équilibrer l'effectif, on a besoin de bons joueurs dans chaque ligne. On a besoin de qualité, par rapport à notre philosophie de jeu », décrypte ainsi Bosz. Le principal protagoniste ne l'occulte pas, la préparation estivale a été complexe dans la gestion de l'effectif.

Entre des joueurs aux niveaux physiques disparates, et ceux arrivés en retard, difficile d'inculquer à son groupe ses préceptes de jeu... « Je suis content, on a progressé dans notre manière de jouer, on n'est pas prêts c'est clair, je pense qu'aucun club n'est prêt après cinq semaines de préparation. Des joueurs sont arrivés en retard, Paqueta par exemple, Tino... Il faut qu'on progresse dans notre identité de jeu, mais je pense qu'on a déjà progressé. Quand je vois notre match face à Porto, on a mieux joué que contre le Sporting », lâche ainsi l'entraîneur lyonnais. Si quelques retouches peuvent donc intervenir au sein du groupe de l'OL dans les prochains jours, les hommes de Peter Bosz ne peuvent pas se louper devant leur public face à Brest. Sous peine d'entrevoir les premières crispations en interne...

Plus d'infos

Commentaires