Equipe de France : le banc, l'arme fatale de Didier Deschamps

L'équipe de France a une puissance offensive remarquable et remarquée. Mais on se demandait comment allaient se comporter les remplaçants. Avec les deux matches de préparation, on a une petite idée.

Deschamps, Sissoko et Coman lors de France-Pays de Galles
Deschamps, Sissoko et Coman lors de France-Pays de Galles ©Maxppp
La suite après cette publicité

Quand on parle de l'équipe de France, nécessairement, on parle du onze titulaire. Du Pogba, du Kanté, des trois de devant que sont Benzema, Griezmann et Mbappé. Mais sur les deux rencontres de préparation, face au Pays de Galles à Nice (3-0) et contre la Bulgarie à Saint-Denis, au Stade de France (3-0), les remplaçants se sont aussi illustrés.

Sur les six réalisations des Bleus pour ces deux rencontres amicales, trois seulement sont venus du trio offensif titulaire. Si Karim Benzema n'a pas trouvé le chemin des filets, Kylian Mbappé a ouvert la marque à l'Allianz Riviera quand Antoine Griezmann, l'attaquant, pour le moment, le plus efficace, s'est offert deux somptueuses réalisations.

Les remplaçants en grande forme

Mais les trois autres buts ont été marqués par des entrants. Lors de la rencontre niçoise, c'est Ousmane Dembélé, très en forme à l'entraînement, parait-il, et auteur d'une saison des plus régulières avec le FC Barcelone, qui s'est illustré en toute fin de match. Dans l'enceinte dionysienne, c'est un autre attaquant, annoncé sur le banc, qui a montré de quoi il était capable.

Il s'agit bien entendu d'Olivier Giroud. Le Blue, qui ne devait pas jouer autant, est entré en jeu à la 41e minute en remplacement d'un Karim Benzema blessé et s'est payé le luxe de s'offrir un doublé (83e, 90e). Lucas Digne, entré en jeu deux fois assez tôt à la place de Lucas Hernandez, a aussi provoqué plusieurs occasions de par ses centres.

Autre élément entré en jeu par deux fois, Wissam Ben Yedder. Le Monégasque est celui qui a offert un autre profil pour les attaques des Bleus et c'est lui qui donne le second but, contre la Bulgarie, à Olivier Giroud. D'autres éléments pourraient aussi faire du bien en cours de match, on pense notamment à Thomas Lemar et surtout à Kingsley Coman. Avec ces autres armes, Didier Deschamps va pouvoir avoir du répondant et surtout bouleverser ses plans en cours de match si ce qu'il voit ne lui donne pas satisfaction.

Plus d'infos

Commentaires