PSG : mais qu'arrive-t-il à Kylian Mbappé ?

Beaucoup moins inspiré ces dernières semaines, Kylian Mbappé reste le meilleur buteur de la Ligue 1, avec 12 buts inscrits. Mais sous l'égide de Pochettino, il va devoir reprendre le fil d'une progression qui paraît interrompue.

Kylian Mbappé, sous les couleurs du PSG
Kylian Mbappé, sous les couleurs du PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Cela fait désormais presque un mois. Un mois pour retrouver trace d'un très bon match de Kylian Mbappé. C'était avec son compère Neymar, étincelant ce soir-là, face à Istanbul Basaksehir. Depuis, l'attaquant français laisse une impression au mieux mitigée à chacune de ses sorties avec le Paris Saint-Germain. Ménagé face à Lyon le 13 décembre, il n'avait pas réussi à changer le cours du match pour sa petite demi-heure de jeu. Il a marqué sur penalty face à Lorient la rencontre suivante, après un match moyen, où il avait paru assez nerveux. Il avait été de nouveau ménagé par Thomas Tuchel pour le choc face à Lille, avec un petit quart d'heure de jeu en fin de match. Puis, il avait ramé pour faire la différence contre Strasbourg, au Parc des Princes le 23 décembre, se heurtant au roc Simakan avant de marquer en fin de match sur une offrande de Rafinha.

On se disait alors que la trêve hivernale, même courte, allait lui faire un bien fou, d'autant qu'il avait été l'un des premiers à exposer son sentiment sur la sensation de disputer deux saisons d'affilée sans coupure. Et puis, l'arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc de touche lui donnerait sûrement envie de briller dès son premier match en 2021, histoire de bien montrer à son nouveau coach qu'il peut le considérer comme un leader. Mais voilà, rien n'a été simple pour Kylian Mbappé face à Saint-Étienne mercredi soir (1-1). Bien sûr, il est impliqué sur l'ouverture du score parisienne avec une bonne passe pour Marco Verratti. Mais Mbappé est un joueur exigeant, qui veut régner sur le football mondial, et il est donc normal d'en attendre plus. Ce qu'on a vu est donc insuffisant, et ressemble de plus en plus à un jeu stéréotypé.

Manque de simplicité, jeu stéréotypé, nervosité

S'il a cherché à rester proche de Kean et à ne pas trop redescendre chercher les ballons, il a trop privilégié la solution individuelle, alors que les défenseurs stéphanois étaient en permanence à deux sur lui au duel. Résultat, une succession de tentatives de débordement vouées à l'échec, et quelques dribbles osés mais ratés. À l'image de ses dernières sorties, Mbappé manque de simplicité dans son jeu, donne l'impression de forcer sur ses prises de balle, et se montre parfois assez nerveux. Après la rencontre, Mauricio Pochettino a assuré qu'il était « très content de Kylian. Il a montré une bonne attitude. Je suis sûr qu'il doit s'améliorer, comme nous tous. Il est sûrement déçu car on n'a pas gagné et aussi car il pouvait faire mieux. Je suis content de la façon dont il est ouvert à s'améliorer. C'est le chemin à suivre. »

Mine de rien, Pochettino est l'un des rares entraîneurs à évoquer les améliorations à aller chercher pour Kylian Mbappé. À 22 ans, l'international français doit franchir un nouveau cap, diversifier son jeu, travailler ses points faibles, maintenir une plus grande intensité au long d'une rencontre. Pochettino et son exigence infernale à l'entraînement semblent bien placés pour ce travail. Et pour donner encore plus d'envergure à un joueur qui n'en manque pas mais qui ne doit pas se contenter de ses performances actuelles. Sa moyenne aux notes de L'Équipe depuis le match contre Istanbul ? 3,6. À lui d'inverser les deux chiffres.

Plus d'infos

Commentaires