Ligue 1 : le constat dévastateur de Rudi Garcia pour le mercato

Dans un entretien accordé en Italie, l'entraîneur lyonnais s'est montré très pessimiste pour le mercato des clubs français.

Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OL
Rudi Garcia, l'entraîneur de l'OL ©Maxppp

Les débats ont été sans fin ces derniers mois. La Ligue 1 aurait-elle dû reprendre, comme ce fut le cas chez nos voisins européens ? Chacun a son avis, mais une chose est sûre, les formations françaises vont souffrir de cet arrêt du championnat, sur le plan financier du moins. Avec moins de revenus enregistrés ces derniers mois, elles risquent effectivement d'être moins compétitives sur le marché.

La suite après cette publicité

Alors que les pertes tournent entre 500 et 600 millions d'euros, selon les différentes versions, les clubs vont devoir appliquer une politique d'austérité, et ce n'est pas un hasard si des formations comme l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille n'ont pas encore énormément dépensé. Seul l'OGC Nice semble pour l'instant actif sur le marché, avec presque 30 millions d'euros dépensés sur des joueurs comme Robson Bambu ou Amine Gouiri. Interrogé à ce sujet par la Gazzetta dello Sport, l'entraîneur de l'OL Rudi Garcia a tenu à faire part de son inquiétude.

« Dès que le mercato va ouvrir, on va perdre beaucoup de joueurs »

« Tous les autres championnats ont repris sauf le français. Cela veut dire que nous avons pris cette décision trop tôt. Nous aurions dû attendre de voir ce que les autres faisaient. Il fallait plus de dialogue entre les Ligues et l'UEFA. Chez nous, le problème sera économique », a d'abord lancé le tacticien français, avant d'enchaîner.

« On a perdu beaucoup de millions et ce que tout le monde va faire, sauf peut-être le PSG, sera de trouver ces millions. Ils vont devoir vendre les meilleurs joueurs. Dès que le mercato va ouvrir, on va perdre beaucoup de joueurs et nous allons encore plus nous affaiblir. La chose incroyable, c'est que tous les pays ont continué leur saison à huis clos, alors que nous, on a décidé de l'interrompre puis la reprendre avec 5 000 spectateurs en finale de la Coupe de la Ligue. Vous savez me dire pourquoi ? ». Autant dire que, si ce que dit Rudi Garcia s'avère vrai, le mercato estival français risque d'être assez triste...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires