Premier League : les clubs toujours pas d'accord sur les conditions d'une reprise malgré une nouvelle réunion

Une nouvelle réunion entre tous les clubs de Premier League ce lundi a mis en lumière de nouveaux désaccords. Et la solution d'une fin de saison prématurée a également été évoquée pour la première fois.

Le logo de la Premier League sur le maillot de Liverpool
Le logo de la Premier League sur le maillot de Liverpool ©Maxppp

La nouvelle est tombée ce lundi : le gouvernement anglais autorise la reprise du football professionnel, à partir du 1er juin, sous conditions évidemment, à commencer par le huis clos. Cela a redonné le sourire aux clubs anglais, qui travaillent depuis le début de la crise sanitaire sur le scénario d'une reprise. Maintenant que l'État a donné son feu vert, ils y voient plus clair. Mais ils ne sont pas non plus d'accord sur les conditions édictés par le fameux projet de reprise, intitulé « Project Restart ».

La suite après cette publicité

En effet, le patron de la Premier League, Richard Masters, a donné de nouveaux éléments de discussion entre les différentes formations suite à une réunion de travail entre tous les acteurs ce lundi. En expliquant que les clubs n'étaient pas d'accord pour jouer sur des stades neutres. « Tout le monde préférerait jouer à domicile et à l'extérieur si possible », a-t-il déclaré. « Il est clair que certains clubs y sont plus attachés que d'autres. C'est un dialogue permanent et nous avons discuté avec les autorités des conditions dans lesquelles nous pourrions remettre la Premier League en marche et suivre tous ces conseils ».

Accord sur l'extension des fins de contrat

La discorde semble donc régner entre les clubs sur ce sujet. Par contre, ils se sont entendus sur la possibilité d'étendre le contrat des joueurs en fin de bail, tout comme celui des joueurs prêtés jusqu'au 30 juin. « Ce qui a été convenu aujourd'hui, c'est que les joueurs peuvent prolonger leurs contrats au-delà du 30 juin jusqu'à la fin de la saison, mais cela doit être convenu par les deux parties et une date peut être prévue pour cela, au plus tard le 23 juin. » Pour le reste, il va falloir attendre la suite des discussions. « Aucune décision ne sera prise avant que nous ayons discuté avec les joueurs et les managers. Ces réunions sont prévues plus tard cette semaine. »

Richard Masters a aussi livré une information moins positive : pour la première fois, il a été évoqué la possibilité d'une saison raccourcie. « C'était la première fois que nous discutions de la limitation, c'est toujours notre objectif de terminer la saison, mais il est important de discuter de toutes les options avec nos clubs. Ce que je peux dire, c'est que tout le discours portait sur la fin de la saison. Aucune conclusion n'a été tirée sur les autres modèles. Ce sont de futures conversations dont nous pourrions avoir besoin. » L'hypothèse d'une fin de saison prématurée n'est donc pas écartée et pour la première fois évoquée par les clubs. Il faudrait alors établir un classement, à l'image de la solution choisie par la France.

Plus d'infos

Commentaires