Caen définit les contours de sa surprenante collaboration avec Rolland Courbis

Lors d'une conférence de presse tenue ce samedi, le Stade Malherbe de Caen a expliqué pourquoi il avait contacté Rolland Courbis. L’entraîneur conseillera Fabien Mercadal, qui reste en poste jusqu'à la fin de la saison.

Rolland Courbis débarque à Caen pour épauler Fabien Mercadal
Rolland Courbis débarque à Caen pour épauler Fabien Mercadal ©Maxppp

Le Stade Malherbe de Caen a surpris son monde en annonçant ce samedi une collaboration Rolland Courbis jusqu'à la fin de la saison. Fabien Mercadal reste pourtant l’entraîneur de l'équipe première. Une situation qui n'est pas sans rappeler celle du Stade Rennais il y a trois ans. Alors que Philippe Montanier gérait l'équipe professionnelle, l'ancien entraîneur de l'OM, Bordeaux ou encore Ajaccio avait pris un rôle de conseiller du président. Évidemment, tout le monde l'avait vu venir. Courbis avait fini par remplacer Montanier pour terminer la saison.

La suite après cette publicité

Cette fois-ci, le Stade Malherbe ne souhaite pas tout à fait revivre cette situation. Lors d'une conférence de presse organisée ce samedi, les dirigeants et Mercadal ont expliqué la collaboration qui va être mise en place pour terminer la saison. «Rolland Courbis est avec nous ce week-end. Si ça se concrétise, il sera aux côtés de Fabien pour relever le défi d'un nouveau championnat, celui de 14 matches. Il faut un déclic, il y a d'autres solutions mais l'équipe est derrière Fabien. Il faut un nouveau souffle pour avoir une dynamique et atteindre l'objectif attendu. Il y a un contrat entre Rolland Courbis et RMC, c'est le dernier point d'interrogation avant qu'il puisse nous rejoindre», a expliqué en préambule Gilles Sergent le président de Caen.

Mercadal a déjà commencé à travailler avec Courbis

C'est ensuite Fabien Mercadal qui a pris la parole pour donner les contours de cette collaboration, qui a déjà commencé depuis trois jours comme indiqué par le président. «Je suis un jeune entraîneur qui respecte l'expérience. Je n'ai pas attendu cette situation pour avoir Rolland Courbis au téléphone. L'expérience en Ligue 1 ça ne s'achète pas. Je pense qu'il a plusieurs cordes à son arc. Je suis personnellement très heureux qu'il soit là, ça peut être une force supplémentaire. Le groupe a besoin de fraîcheur. Avec l'arrivée de Rolland Courbis, je pense que l'objectif est atteint.»

L'équipe est mal en point alors que les deux tiers du championnat ont déjà été disputés. Elle reste notamment en Ligue 1 sur cinq défaites de suite et n'envoie pas beaucoup de signaux positifs. 19e du championnat avec seulement 18 points, les Normands relancent leur opération maintient dès dimanche contre Strasbourg. L'avenir de Fabien Mercadal ne semble pas, en apparence, menacé avec l'arrivée de Courbis. «On s'inscrit dans la durée avec Fabien. Ce duo est monté dans cet état d'esprit dont on vous a fait part» rappelle Sergent. Le jeune entraîneur de 46 ans, qui connaît sa première aventure à ce niveau, va pouvoir bénéficier de l'expérience de Courbis (65 ans). Ce dernier totalise plus de 500 matches dirigés en Ligue 1, ce qui pourrait s'avérer utile pour se sauver.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires