Clermont, Adrian Grbic : « je suis très content de mes débuts »

Avec Tino Kadewere, Adrian Grbic est l'une des attractions de ce début de saison en Ligue 2. L'attaquant de Clermont s'est ouvert à Foot Mercato pour livrer ses premières impressions sur la France et Clermont, mais aussi évoquer ses objectifs personnels et collectifs.

Adrian Grbic lors d'une rencontre amicale de présaison avec Clermont
Adrian Grbic lors d'une rencontre amicale de présaison avec Clermont ©Maxppp

Depuis le début de la saison en Ligue 2, une équipe fait sensation. Il s'agit du Clermont Foot 63. Solidement attachés à la troisième place avec onze unités en cinq matches joués, les Clermontois devraient jouer la montée cette année. Dans leurs rangs, un joueur fait aussi sensation et personne ne l'avait vu venir à part les dirigeants du club : Adrian Grbic. L'avant-centre autrichien a déjà marqué à cinq reprises en autant de rencontres et attire donc les regards intéressés.

La suite après cette publicité

« Nous avons toujours eu de bonnes réunions et de bonnes discussions avec Clermont. Nous avons débuté les négociations en mars et les deux parties ont très bien travaillé ensemble. Même si cela a un peu pris de temps, nous avons toujours eu un bon feeling avec Clermont », nous a expliqué son agent, Emre Öztürk de SBE Management. Car l'affaire a de quoi surprendre. Comment Clermont s'est retrouvé à se positionner sur un attaquant autrichien de 23 ans, qui évoluait au Floridsdorfer AC ? Là est toute la question, mais les Clermontois ont flairé le bon coup.

« Je ne pense pas vraiment à mon futur »

L'avant-centre, en tout cas, est ravi : « j'aime vraiment beaucoup le pays et spécialement Clermont. Ce n'est pas aussi grand que Vienne (rires) mais c'est une très jolie ville et le centre-ville a tout ce dont vous avez besoin pour vous sentir à l'aise. Personnellement, je suis très content de mes débuts, d'avoir déjà marqué cinq buts pour mes cinq premiers matches. Vous ne pouvez pas vraiment planifier le nombre de buts que vous allez mettre, mais vous pouvez travailler dur pour les mettre. Je suis encore plus heureux parce que le travail paye ».

Mais forcément, la réussite amène l'ambition. Pour le moment (et on le comprend), il est bien trop tôt pour penser à autre chose que son club. « Je ne pense pas vraiment à mon futur. Je viens juste d'arriver à Clermont et je veux montrer pourquoi je suis ici et que je suis là pour aider l'équipe. Je pense qu'en tant qu'équipe nous avons une chance d'atteindre la Ligue 1 cette année, parce que nous avons beaucoup de qualité. Vous pouvez le voir dans les matches. Nous sommes capables de dominer les autres équipes, mais aussi capables de subir et de gagner des rencontres pas simples grâce à nos qualités. C'est pourquoi je préfère donner 100% maintenant pour notre équipe et ne pas penser à ce qui pourrait arriver dans le futur », nous a-t-il clairement expliqué.

« Pour être honnête, ce n'est pas vraiment important de savoir qui marque »

Ce fan de Cristiano Ronaldo, qui vante son travail et ses qualités de footballeur, n'aime pas vraiment parler de lui. Mais lorsqu'il le fait, c'est humblement et avec beaucoup d'humour. « En dehors du terrain, j'ai un caractère plutôt facile, j'aime aider les autres. Je préfère rester à la maison plutôt que de sortir ou alors j'aime passer du temps avec ma famille, mes amis et ma copine. J'aime les avoir autour de moi et je n'ai pas besoin de sortir beaucoup. Pendant les semaines d'entraînement normales, je regarde des films ou je joue à la PlayStation avant de passer une soirée tranquille. Sur le terrain, en revanche, c'est différent (rires). J'aime pousser mon équipe, j'aime partager mon énergie quand nous sommes sur le terrain. En tant que leader, je veux hausser le niveau et aider mon équipe et motiver constamment mes partenaires. Je me décrirais donc probablement comme un quelqu'un qui motive dans l'équipe », poursuit-il.

Grâce à lui, Clermont performe beaucoup et les choses semblent plutôt bien fonctionner. On se devait donc de lui demander s'il s'était fixé un objectif en nombre de buts. « Il n'y a pas de limite ou de nombre que j'ai en tête. Pour être honnête, ce n'est pas vraiment important de savoir qui marque, ce qui est important, c'est que ces buts apportent la victoire à l'équipe. Mais, oui, personnellement, pour moi en tant que buteur, c'est important de marquer des buts, c'est pour cela que je suis là. Je veux aider l'équipe avec tous mes buts. Et, pour le moment, ça marche plutôt pas mal (sourires) », a-t-il ainsi conclu. En tout cas, on lui souhaite de continuer sur cette voie, tant pour lui que pour Clermont afin d'atteindre la Ligue 1, dès l'année prochaine.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires