Manchester United : l’étau se resserre autour d’Erik ten Hag !

Par Victor Garlan
3 min.
Erik ten Hag  @Maxppp

Si Manchester United a fortement contrarié ses plans dans la course à la Ligue des Champions en concédant le nul à Bournemouth, les nouveaux choix controversés d’Erik ten Hag ont fait naître une nouvelle polémique dans le vestiaire mancunien qui risque de ne pas arranger les affaires du technicien néerlandais.

À Manchester United, la situation n’a pas changé d’un iota. Moins d’une semaine après avoir concédé le nul à Anfield contre Liverpool, le club mancunien se déplaçait sur la pelouse de Bournemouth avec un objectif précis en tête. Au ralenti avec une petite victoire sur ses 6 dernières sorties de championnat, il était impératif pour la bande à Erik ten Hag d’aller chercher les trois points pour rester dans la course à la Ligue des Champions. Une fois n’est pas coutume, les Red Devils ont fait pâle figure. Menés à deux reprises, ils ont dû s’en remettre à leur capitaine Bruno Fernandes, auteur d’un doublé, pour arracher le point du nul (2-2).

La suite après cette publicité

Néanmoins, ce résultat est loin de satisfaire le club du Nord de l’Angleterre, 7e au classement, qui accuse désormais un retard conséquent de dix points sur la cinquième place occupée par Tottenham. Preuve que le navire mancunien navigue toujours en eaux troubles avec à son bord un capitaine qui est en passe de boucler la plus mauvaise saison du club en championnat depuis 1992. Mis devant le fait accompli par un journaliste, l’ex-manager de l’Ajax, agacé, a décidé de boycotter la conférence de presse d’après-match. «Je ne répondrai pas à cette question. Ce n’est pas important pour le moment», a-t-il exprimé avant de s’évaporer en coulisses. Si cette attitude illustre les difficultés d’Erik ten Hag à améliorer les résultats de son équipe qui croule sous les blessures, le principal intéressé se serait bien passé de la polémique avec Alejandro Garnacho.

À lire Mason Greenwood est encore impliqué dans une grosse polémique !

Une nouvelle polémique et un divorce inévitable entre MU et Ten Hag ?

À l’heure où les Red Devils accusaient un but de retard sur les Cherries, l’entraîneur mancunien a décidé de remplacer l’ailier argentin à la pause par le jeune Amad Diallo, héros de la demi-finale de FA Cup contre Liverpool. Un choix qui en a surpris plus d’un outre-Manche dont Mark Goldbridge, estimant que le numéro 17 était l’«un des meilleurs joueurs de l’effectif mancunien cette saison». «Beaucoup ont fait bien pire semaine après semaine et sont toujours là. Ce n’est pas une bonne idée de mettre sous le bus un jeune de 19 ans qui s’est montré à la hauteur cette saison. Mais encore une fois, il a manifestement peur de contrarier les plus gros salaires», déclarait le Youtubeur sur X avant de voir son post être liké par Alejandro Garnacho, déçu de sa sortie prématurée et visiblement en accord avec les critiques du fan de MU à l’égard d’Erik ten Hag.

La suite après cette publicité

Si l’Argentin n’a pas tardé à retirer son "j’aime", son coup de gueule dissimulé envers son coach est symptomatique des tensions émergentes au sein du vestiaire mancunien dans cette fin de saison. Si cette situation fait écho au cas Jadon Sancho, qui avait très mal perçu les critiques de son entraîneur au sujet de son investissement à l’entraînement avant de le faire savoir sur les réseaux sociaux, elle ne devrait pas arranger les affaires d’Erik ten Hag. Même s’il a récemment indiqué devant la presse britannique qu’il était encore en capacité de diriger l’équipe l’an prochain, son avenir dans le Nord de l’Angleterre alimente toujours les débats, d’autant que les dernières rumeurs ont fait état d’un rapprochement entre le patron Jim Ratcliffe et Graham Potter…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité