Ligue Europa : l'OM n'y arrive toujours pas

L'Olympique de Marseille a encore dominé son sujet en Ligue Europa, cette fois face à la Lazio, mais ne réussit toujours pas à l'emporter... L'espoir de se qualifier existe pourtant encore.

Jorge Sampaoli lors de Lazio-OM
Jorge Sampaoli lors de Lazio-OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

En conférence de presse ce mercredi, Arek Milik et Jorge Sampaoli l'ont annoncé, ces deux rencontres face à la Lazio seront les finales de ce groupe de Ligue Europa pour se qualifier. L'histoire, ou plutôt les deux hommes ne nous ont pas confié s'il fallait obtenir six points sur six sur cette double confrontation (le retour aura lieu le 4 novembre, à Marseille).

Car, si cela est le cas, le contrat ne sera pas rempli. Comme lors des deux matches précédents, face au Lokomotiv et au Galatasaray, on s'est demandé, pendant la majeure partie de la rencontre, qui était le gros d'Europe sur le terrain. Les Phocéens ont globalement dominé leur sujet dans les grandes largeurs et c'est quasiment un miracle, qui porte un nom, Strakosha, si les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sur un score nul et vierge.

Pas de frustration après ce soir

Mis à part les dix dernières minutes, au cours desquelles les Marseillais ont véritablement souffert et à l'exception d'une frappe excentrée d'Immobile sur la barre, la défense de l'OM s'est montrée sereine. Mais, une nouvelle fois, et il en a été question ce mercredi avec Arek Milik, les joueurs de Sampaoli ont eu un problème d'efficacité. À la fin de la rencontre, l'OM avait eu la possession et surtout un nombre très important de frappes (14), mais peu cadrées (3).

De quoi peut-être créer un peu de frustration ? Pas du tout selon l'un des hommes du match ce soir, Pau Lopez : « je pense que c'est différent par rapport aux derniers. Les deux matches à Moscou et Galatasaray, il y a eu de la frustration. On a créé des opportunités même si on n’a pas été efficace. L'équipe joue bien, c'est même mieux qu'avant la trêve donc je pense que c'est quand même positif ». De toute façon, les Marseillais n'auront pas le temps de gamberger puisque c'est le Paris Saint-Germain qui arrive au Vélodrome...

Plus d'infos

Commentaires