OM : Bamba Dieng, la belle histoire se poursuit

Titulaire pour la troisième fois consécutive, Bamba Dieng, pour sa première au Vélodrome, a trouvé le chemin des filets. Cela fait trois réalisations pour le Sénégalais. La belle histoire continue. En attendant le retour de Milik.

Bamba Dieng célèbre un but contre l'ASM
Bamba Dieng célèbre un but contre l'ASM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pour la troisième rencontre consécutive, le jeune Bamba Dieng était titularisé sur le front de l'attaque de l'Olympique de Marseille, ce dimanche après midi contre le Stade Rennais. Après Monaco, où il inscrit un doublé et touché, à deux reprises, les montants, et Moscou, contre le Lokomotiv, où il a été discret, voire en difficulté, il allait honorer sa première titularisation à l'Orange Vélodrome.

Contre le Rennes de Bruno Genesio, qui a ramené, en milieu de semaine, un bon nul contre Tottenham, cela n'allait pas être une promenade de santé. Pour autant, le jeune Sénégalais retrouvait un Dimitri Payet, revenu de blessure, avec lequel il n'avait encore jamais joué cette saison. Dans une première période, globalement dominée par l'OM, mais sans situation, il a été discret.

En attendant Milik

Mais ce qu'on demande surtout à un attaquant, c'est de trouver le chemin des filets. Et c'est ce qu'il fait si bien depuis qu'il est titulaire. Dès le début de la seconde période, les Phocéens reprenaient leur marche en avant et sur un centre venu de la droite, du pied de Pol Lirola, dont le transfert a été long à se concrétiser, qui était là au premier poteau pour conclure ? Bamba Dieng.

Une belle façon de faire sauter le verrou breton, mis en place par Bruno Genesio. Cette présence dans la surface est probablement ce qui a manqué à l'OM à Moscou en ce milieu de semaine. Mais cette fois, Bamba Dieng était bien présent, aligné dans l'axe. Ce qui est intéressant, c'est surtout qu'il tente (4 frappes, 2 cadrées, 2 non cadrées) et cette disponibilité dans ses appels. Pour lui, la belle histoire continue, en attendant le retour de Milik, attendu par Jorge Sampaoli, qui en a parlé en conférence de presse.

Plus d'infos

Commentaires