FC Lorient : comment les Merlus ont retrouvé la ligne

Dans la zone rouge à l'issue de la phase aller, le FC Lorient a bien rebondi en 2021. Cinquièmes sur la phase retour, les Merlus se rapprochent de plus en plus de leur objectif : le maintien. Et ce changement ne s'est pas fait par hasard.

Christophe Pélissier en train de féliciter ses joueurs
Christophe Pélissier en train de féliciter ses joueurs ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il y a des moments plus compliqués que d'autres, et inversement. Et le FC Lorient le sait très bien. Champion de Ligue 2 la saison passée pour la première année de Christophe Pélissier sur le banc, les Merlus ont eu énormément de mal en première partie de saison dans l'élite, terminant la phase aller à la dix-neuvième place avec cinq points de retard à l'époque sur le premier non relégable. Mais il faut souvent laisser le temps au temps. Car depuis le lancement de la 20e journée et son succès contre le Dijon FCO le 27 janvier (3-2), le FCL revit.

Auteur de cinq victoires, cinq nuls et trois défaites sur cette phase retour, le FC Lorient avance à un rythme de club en course pour l'Europe et se retrouve cinquième sur les douze derniers matches derrière le quatuor de tête (AS Monaco, LOSC, PSG, OL dans l'ordre sur les matches retours). Des résultats positifs qui permettent au club du Morbihan d'être actuellement dix-septième, juste devant la zone rouge, avec trois unités d'avance sur le Nîmes Olympique, dix-huitième. Mais surtout, les Tangos restent sur cinq matches sans défaite en Ligue 1 avant le déplacement à Lens dimanche. Une très bonne passe qui n'est pas anodine.

Cinquième sur la phase retour

En dehors des statistiques très intéressantes (1,67 point par match en 2021 contre 0,63 lors de la phase aller, 37 buts inscrits dont 12 dans le dernier quart d'heure), et des exploits comme le succès face au Paris Saint-Germain en janvier (3-2), le coach Christophe Pélissier a surtout réalisé un gros travail pour redonner des couleurs à certains joueurs ou en faire éclore d'autres. On pense bien évidemment à Armand Laurienté, sur le devant de la scène grâce à ses coups-francs, mais qui a surtout progressé dans le placement. Mais il y a aussi eu du travail sur les éléments offensifs.

Adrian Grbic, Terem Moffi ou encore Yoane Wissa ont repris confiance aux avant-postes, s'illustrant bien plus souvent même s'ils ne sont pas décisifs. Et dans l'entrejeu, le numéro 10 Enzo Le Fée gravit tranquillement les échelons quand Laurent Abergel prend plus de responsabilités. Le vice-capitaine lorientais, qui a d'ailleurs disputé tous les matches du club cette saison, prend plus de risques à la demande du coach. Surtout, le joueur de 28 ans reste agressif dans le bon sens du terme, lui qui est le joueur de Ligue 1 ayant réussi le plus de tacles (67) devant Benjamin André (LOSC, 60) et Aurélien Tchouaméni (AS Monaco, 60).

«On sait qu’il va falloir batailler jusqu’à la 38ème journée»

Une équipe en opération maintien mais avec un rythme effréné. Le FC Lorient a encore sept matches à jouer pour remplir sa mission. Et Christophe Pélissier sait bien que le chemin est encore long, comme il l'a déclaré en conférence de presse ce vendredi : «on doit continuer sur ce qui nous permet d’être performants : avoir beaucoup de solidarité, d’humilité au niveau de l’équipe. Ce n’est pas parce que nous sommes sur une bonne série ou que l’on reste sur une victoire que tout est acquis. Loin de là. On sait qu’il va falloir batailler jusqu’à la 38ème journée et aller chercher maintenant cette barre des 40 points.»

Batailler, c'est le mot. Car sur ses quatre déplacements restants, dont celui à Lens, le FC Lorient va aussi aller à l'Orange Vélodrome pour y défier l'OM la semaine prochaine, avant de se rendre à Lyon pour croiser le fer avec l'OL le 9 mai. Avant de finir la saison par un déplacement à Strasbourg. Et avec actuellement la dix-huitième équipe du championnat à l'extérieur, la tâche ne s'annonce pas simple. A cela, il faut ajouter les réceptions de Bordeaux, Angers et Metz. Une fin de saison mouvementée pour les Merlus, qui comptent bien tout faire pour continuer à nager dans le bonheur de l'élite en 2021/22.

Le calendrier du FC Lorient ici.

Plus d'infos

Commentaires