Équipe de France : Noël Le Graët dévoile de nouvelles coulisses du retour de Karim Benzema

Le retour de Karim Benzema en équipe de France pour l'Euro 2020 fait couler beaucoup d'encre depuis plus d'une semaine. Le président de la Fédération Française de Football Noël Le Graët s'est exprimé sur le sujet, révélant de nouveaux détails.

Pour sa dernière sélection chez les Bleus en octobre 2015, Benzema avait inscrit un doublé
Pour sa dernière sélection chez les Bleus en octobre 2015, Benzema avait inscrit un doublé ©Maxppp
La suite après cette publicité

La vie de château, Karim Benzema l'a retrouvée ce mercredi, à Clairefontaine, plus de 2 000 jours après sa dernière venue au centre d'entraînement de l'équipe de France. Convoqué pour l'Euro 2020 par Didier Deschamps, l'attaquant du Real Madrid affichait sa bonne humeur. Noël Le Graët, aussi, est heureux. Le président de la Fédération Française de Football est ravi de revoir KB9 en Bleu, comme il l'a confié au Parisien.

«J’ai toujours souhaité ce retour, et quand je discutais avec Didier, j’étais toujours constant sur Benzema», a-t-il d'abord lâché. Puis, le patron de la 3F a donné de nouveaux éléments sur le rendez-vous qui a tout changé entre le sélectionneur national et l'ancien Lyonnais. «L’année dernière, ce n’était même pas la peine. Mais progressivement je sentais que ça allait mieux, et puis un jour, Didier m’a appelé et m’a dit : "tiens, je crois que je vais aller le voir." J’aurais préféré que ça se fasse depuis un bon bout de temps, mais là, il était tout à fait décidé», a-t-il révélé avant de poursuivre.

DD y pense depuis longtemps

«Didier pense au retour de Benzema depuis six mois», a-t-il affirmé, s'expliquant plus en longueur ensuite. «Depuis un moment, je sentais que Didier, je ne dirais pas… flanchait, mais en tout cas avait oublié cette guerre des mots. Et puis il a été sensible à la saison fantastique de Karim Benzema, et il a voulu faire la paix. Le moment est bien choisi», a-t-il apprécié, satisfait d'avoir au service des Bleus l'un des meilleurs attaquants du moment sur la scène européenne.

L'homme fort du football français l'assure, le natif de Bron n'est là que parce qu'il l'a mérité sur le terrain au vu de son exercice à la pointe de l'attaque merengue (23 réalisations en Liga). «Ce n’est pas de la pub, ni de la com, ce n’est pas le genre de Didier. L’équipe de France a gagné sans Benzema, mais sportivement, il méritait sa sélection», a conclu Noël Le Graët. Si on n'en sait pour l'heure pas encore trop sur le contenu de la fameuse discussion entre les deux hommes, on en sait un peu plus sur le timing et les dessous de ce retour inattendu. La suite au prochain épisode.

Plus d'infos

Commentaires