Info FM, OL : un premier candidat au naming sort du silence !

À l'heure où l'Olympique Lyonnais voit son Stade des Lumières prendre forme sur le site du Montout à Décines, le club septuple champion de France discute naming avec des investisseurs intéressés. Groupama Rhône-Alpes Auvergne semble ainsi enclin à adosser son nom au centre d'entraînement de l'équipe professionnelle. Pour FM, le groupe mutualiste d'assurance et de banque généraliste cher à Cerise brise la glace.

JMA et l'OL avancent sur le naming
JMA et l'OL avancent sur le naming ©Maxppp

« On avance. Comme vous le savez, c’est un sujet important, et il y aura trois noms. Tout d’abord, un naming concernant le Parc Olympique Lyonnais (parc de loisirs, de divertissements, multi-activités, de détente, et de pratiques sportives, Ndlr), ensuite un camp d’entraînement professionnel qui portera le nom d’une grande marque que l’on pense avoir trouvé. Et enfin, le Stade, qui sera normalement baptisé Arena, et qui aura le nom d’une très grande marque, internationale ou française ». Le 11 février dernier, du côté de Décines, ville où se situera le Stade des Lumières, Jean-Michel Aulas faisait le point sur la question du naming.

La suite après cette publicité

Le président de l'Olympique Lyonnais révélait quelques indiscrétions assez étonnantes, affirmant donc que trois parties de l'OL Land seraient susceptibles d'accueillir le nom d'une entreprise. Le Stade, logiquement, le Parc OL, mais aussi le centre d'entraînement de l'équipe professionnelle feront ainsi l'objet d'un naming. Depuis, quelques semaines sont passées, et le dossier avance lentement mais sûrement. Ainsi, ces derniers jours, une rumeur annonçait que Groupama Rhône-Alpes Auvergne serait sur le coup concernant le naming du centre d'entraînement. Info ou intox ?

Joint par nos soins, le responsable sponsoring et mécénat chez Groupama, Franck Rataj, sort pour la toute première fois du silence : « Le dossier est effectivement à l'étude, de part et d'autres. Il y a des discussions en cours, on ne peut pas dire que le dossier ne nous intéresse pas, bien au contraire (rires) ! Mais il n'y a absolument rien de signé ou de concrétisé. Cela rentre dans un partenariat global, car nous sommes fournisseurs officiels de l'OL, partenaires de l'équipe féminine. Dans ce cadre, il y a cette possibilité-là, mais le dossier est encore à l'étude. En tout cas, oui, c'est bien pour le centre d'entraînement », précise l'intéressé. C'est dit !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires