Rennes : la mise au point de Nicolas Holveck sur les dossiers chauds du mercato

Longuement interrogé sur le mercato du Stade Rennais, le président du club Nicolas Holveck a fait le tour de l'actualité. Et le boss du SRFC promet encore quelques recrues.

Nicolas Holveck, le président du Stade Rennais
Nicolas Holveck, le président du Stade Rennais ©Maxppp

Troisième de la Ligue 1 2019-2020 suite à l'arrêt prématuré de celle-ci à cause de la crise du Covid-19, le Stade Rennais va connaître la Ligue des Champions la saison prochaine. Mais il va d'abord falloir passer, normalement, le troisième tour de qualification et ensuite les barrages pour ensuite intégrer la phase de poules. Dans tous les cas, le SRFC va devoir se renforcer.

La suite après cette publicité

Le club breton, qui a récemment accueilli Florian Maurice au poste de directeur sportif, a déjà commencé son mercato avec l'arrivée de Martin Terrier en provenance de l'Olympique Lyonnais. Mais il y aura d'autres recrues, notamment un défenseur central (Mohammed Salisu a notamment été évoqué) et un autre élément offensif en cas de départ de M'Baye Niang. Et au cours d'un entretien accordé à L'Équipe, le président Nicolas Holveck a fait le point.

«Encore une fois, il n'y a pas eu d'appel de Marseille (pour Niang)»

«On avait évoqué quatre besoins, il en reste trois à satisfaire. On est dans les temps de passage, c'est un mercato où il ne se passe pas grand-chose tant que tous les championnats ne sont pas terminés», a déclaré l'homme fort du SRFC, avant d'évoquer les dossiers chauds du mercato rennais et notamment celui du défenseur de Valladolid, Salisu : «on travaille pour que ça se décide le plus vite possible. Il n'y a pas que cette piste-là.»

D'autres noms ont en effet été évoqués comme Benoît Badiashile (Monaco) ou encore Axel Disasi (Reims). Et sur le plan offensif, Serhou Guirassy (Amiens) est aussi suivi, mais Holveck a été clair en affirmant que «c'est une piste pour l'instant très compliquée». Enfin, le président rennais a fait le point sur M'Baye Niang, annoncé dans le viseur de l'OM, et sa pépite Eduardo Camavinga, que le Real Madrid aimerait récupérer.

Et si Nicolas Holveck a encore fait part de son souhait de voir le milieu de terrain français rester encore un peu en Bretagne, il a surtout mis les choses au clair pour la rumeur Niang à Marseille. «Encore une fois, il n'y a pas eu d'appel de Marseille», a déclaré le boss du Stade Rennais. Le club de l'ouest de la France risque donc de vivre un mercato estival agité.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires