L'Inter Milan commence à sérieusement paniquer pour Lautaro Martinez

L'Inter Milan a engagé des négociations pour prolonger le contrat de Lautaro Martinez. Pour l'instant elles n'ont pas abouti et cela fait trembler la formation lombarde.

Lautaro Martinez lors de la rencontre entre l'Inter et la Lazio Rome
Lautaro Martinez lors de la rencontre entre l'Inter et la Lazio Rome ©Maxppp

Depuis le début de la saison de football, un avant-centre s'est révélé aux yeux de ceux qui ne suivent pas très attentivement la Serie A. Il s'agit bien évidemment de l'international argentin de l'Inter Milan Lautaro Martinez. L'année passée déjà, on pouvait apercevoir son niveau sans que cela ne soit réellement régulier. Mais cette année, celui qui partage le front de l'attaque avec Romelu Lukaku crève l'écran au point que les plus grands clubs du Vieux Continent veuillent le récupérer.

La suite après cette publicité

Le plus chaud à ce petit jeu, c'est le FC Barcelone. Les Catalans cherchent à trouver un successeur à Luis Suarez. L'international uruguayen le dit très bien lui-même : « que le club soit à la recherche d’un n° 9 n’est pas du tout étonnant, c’est la réalité du football. Je l’ai déjà dit il y a un certain temps, un jour viendra où mon âge ne me permettra pas d’être à la hauteur de ce dont le FC Barcelone a besoin pour être compétitif, mais tant que je peux, tant que j’ai la force, ce serait mieux qu’on me ramène un concurrent ».

La clause à 111 M€ qui fait peur

Sauf que Lautaro Martinez ne va pas être aisé à arracher à la formation lombarde. La première raison est qu'il est sous contrat jusqu'au 30 juin 2023 et la seconde c'est qu'il semble avoir foi en son entraîneur Antonio Conte. Mais cela ne suffit pas. Arrivé incognito en Europe, l'avant-centre émarge à 2 M€ annuels, ce qui est relativement peu pour un joueur de son talent. Conscient de cela, les pensionnaires de Giuseppe Meazza lui auraient soumis un nouveau bail.

Selon les informations de Sport, Lautaro Martinez aurait refusé la proposition et les jambes commencent à trembler du côté de l'Inter, qui lui a proposé un salaire de 4 M€ nets par an, bien loin de ce que le Barça pourrait lui proposer où même qu'en Angleterre où il est pisté par Chelsea et Manchester City. Le but pour l'Inter est de renégocier le contrat et de faire sauter la clause libératoire dont le joueur dispose (111 millions d'euros). Là vont être tous les enjeux des prochaines réunions entre le jeune crack argentin et son club.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires