OM : ça s’agite autour d’Amine Harit

Après une bonne année du côté de l'Olympique de Marseille, Amine Harit attend que sa situation se décante. Depuis il est retourné à Schalke 04 et ça commence à bouger pour lui.

Amine Harit célèbre son but contre Brest
Amine Harit célèbre son but contre Brest ©Maxppp
La suite après cette publicité

L’été dernier, l’arrivée d’Amine Harit sur la Canebière n'a pas été simple à boucler. La faute à un encadrement de la masse salariale qui empêchait l’Olympique de Marseille d’enregistrer le Marocain. Pour cela, il a fallu que certains joueurs comme Alvaro Gonzalez et Leonardo Balerdi fassent une croix sur une partie de leurs émoluments.

Ensuite, on a eu droit à des débuts tonitruants avec une belle titularisation contre Monaco et un but marqué contre Rennes à l’Orange Vélodrome. Malheureusement pour lui, son ancien coach Jorge Sampaoli préférait aligner Luis Henrique ou Konrad de la Fuente, et le Marocain avait donc eu très peu de temps de jeu pour s’épanouir.

Porto entre dans la danse, Pablo Longoria toujours sur le coup

Mais sans lâcher, il a fini par revenir dans les grâces de Jorge Sampaoli et a permis à l’OM de faire une belle fin de saison ponctuée d’une demi-finale de Conference League et d’une seconde position en Ligue 1 synonyme de qualification pour la Ligue des Champions. En conférence de presse, le technicien argentin avait même fini par s’excuser de sa gestion de l’international marocain de 25 ans. « Parfois les entraîneurs, on a tellement d'obligations et de besoins, l'urgence de gagner arrive très vite, qu'on n'attend pas des joueurs qui font quelques matchs moins bien, ou pas comme on espérerait. C'est ma responsabilité de ne pas avoir profité d'Amine à certains moments. Quand on l'a choisi, on savait ce qu'on attendait de lui et je n'ai pas eu la patience pour supporter quelques erreurs qu'il a pu faire dans certains matchs et ça l'a éloigné de l'équipe. Mais je continue de penser que c’est un joueur qui peut progresser beaucoup. Très peu de joueurs dans le monde créent autant de déséquilibres que lui. Je pense la même chose que quand je l’ai amené, j’espère qu’il va rester longtemps. C’est un type de joueur en voie d’extinction, il n’y en a pas beaucoup. Il faut en profiter. Je n'ai pas eu la patience pour profiter de lui plus tôt, mais désormais j'espère en profiter davantage.» disait-il en conférence de presse. On se disait donc que l’OM allait accélérer rapidement pour l’avoir définitivement dans ses rangs, sachant qu’il se sent bien dans le sud de la France.

Mais nous sommes le 12 juillet et pour le moment rien n’est véritablement entrepris. C’est aussi pour cette raison que cela commence sérieusement à s’agiter autour de celui qui a retrouvé les Lions de l’Atlas cette année et qui vient d'ailleurs de reprendre l'entrainement avec Schalke 04 ce lundi. Selon nos informations, le FC Porto commence à songer très sérieusement à le récupérer. Il faut dire que Sérgio Conceição, le coach du club portugais le connait très bien pour lui avoir fait confiance très jeune du côté du FC Nantes en Ligue 1 en 2016.

Toujours d’après nos informations, Galatasaray aussi, même si les Stambouliotes partent de plus loin. De son côté, le joueur, qui a marqué 4 buts et délivré 4 passes décisives en 23 matches de L1 avec l'OM, reste ouvert à l'idée de poursuivre l'aventure dans la cité phocéenne. Pablo Longoria souhaite toujours voir Harit dans l’effectif la saison prochaine comme il l'a dit et répété en interne depuis la fin de la saison dernière. Mais si le président marseillais veut le conserver, il va falloir - enfin - agir…

Plus d'infos

Commentaires