Le Ballon d'Or arabe 2011 glisse entre les doigts de l'OM

L'Olympique de Marseille s'est visiblement positionné sur le milieu offensif de l'Espérance de Tunis Oussama Darragi mais...

Oussama Darragi file vers Sion
Oussama Darragi file vers Sion ©Maxppp

«Mon président a été clair. Les transferts élevés, ce n’est plus possible. Voilà.» Dans les colonnes de L'Équipe, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille Didier Deschamps expliquait que la donne avait changé pour les mercatos phocéens. Désormais, le club olympien va tenter d'«être moins dépensier dans l’achat de joueurs et un peu plus malin», comme l'a confié le président Vincent Labrune lundi soir au micro de RTL. C'est sans doute dans cette optique que les Ciel-et-Blanc suivaient Oussama Darragi (24 ans).

La suite après cette publicité

Le milieu de terrain offensif de l'Espérance de Tunis sort d'une année 2011 de rêve ponctuée par un Ballon d'Or arabe, une Ligue des Champions africaine, un CHAN et un titre de champion de Tunisie. 2012 avait également bien commencé avec une participation remarquée à la CAN avec la sélection A, 1/4 de finaliste du tournoi. On comprend mieux pourquoi les pensionnaires du Stade Vélodrome se sont penchés sur cet international tunisien qui fleure la bonne affaire. Seulement, ils vont devoir se faire une raison. Le FC Sion annonce avoir conclu cette affaire sur son site officiel. Il paraphera un contrat de 4 ans au mois de juin.

«Courtisé par de nombreux clubs européens prestigieux, dont l’Inter de Milan, le Werder de Brême, l’Olympique de Marseille, Braga et différentes équipes russes (Dynamo Kiev ou Kuban Krasnodar notamment), le demi offensif s’est engagé avec le FC Sion à compter du mois de juin pour les quatre prochaines saisons», peut-on lire dans un communiqué. L'OM va donc devoir continuer à chercher la perle rare en vue du prochain mercato. Le Maghreb la lui offrira-t-elle ? Ce ne sera pas Oussama Darragi, mais bien d'autres joueurs méritent sûrement le détour...

Plus d'infos

Commentaires