Le Bayern Munich l'a mauvaise...

Malgré une large domination, le Bayern Munich s'est fait surprendre par le Paris SG (2-3, quart de finale aller de Ligue des Champions). Les tenants du titre l'ont mauvaise mais n'ont pas dit leur dernier mot.

Thomas Müller et Manuel Neuer déçus après la défaite face au PSG
Thomas Müller et Manuel Neuer déçus après la défaite face au PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le Bayern Munich n'en revient toujours pas. Malgré une possession de balle favorable (64%), un nombre incroyable de tirs (31 tentatives, 12 cadrées) et 54% de duels gagnés, les Bavarois n'ont pas réussi à l'emporter face au Paris SG en quart de finale aller de Ligue des Champions. Pire, les tenants du titre ont même concédé leur première défaite de la saison dans la compétition reine (2-3).

La frustration est évidemment de mise dans les rangs munichois. «C’est sûr qu’on est frustré, on méritait de gagner ce soir. (...) Il nous a manqué l’efficacité, on a manqué de réalisme», a notamment glissé Benjamin Pavard au sortir de la rencontre au micro de RMC Sport. Mais si la déception est immense, les Allemands n'ont pas dit leur dernier mot. «On sait qu’on peut le faire, le match de ce soir (mercredi) le montre, il n'y a qu'un but d'écart. Si on met les buts qu'on n'a pas mis ce soir, ça peut le faire», a ainsi lancé Kingsley Coman, assez serein, à RMC Sport.

« On méritait de gagner »

Même son de cloche pour Pavard. «Quand on voit le match, on méritait de gagner, il faut remettre les mêmes ingrédients, le même état d’esprit, je suis sûr qu’on peut se qualifier là-bas», a lâché le champion du monde 2018. Idem pour Thomas Müller sur ses réseaux sociaux. «Tellement d'occasions mais seulement deux buts pour le Bayern. Mardi prochain, nous devrons marquer plus de buts !», a-t-il martelé, sûr de la force des siens.

L'entraîneur des Munichois, Hans-Dieter Flick, a livré une analyse similaire après la rencontre. « C'est une défaite malheureuse. Paris a joué de manière très efficace mais nous avons dominé le match. Je dois faire un compliment à mon équipe en ce qui concerne la mentalité, le style de jeu. Malgré tout, nous n'étions pas assez concentrés devant le but. J'ai dit à l'équipe qu'il y a encore un match à jouer et on va tout donner pour retourner ce résultat en notre faveur. Cela ne change pas notre mentalité. » Déçu par le résultat mais rassuré par la partition jouée, le Bayern est donc confiant en vue du match retour. Le PSG est prévenu, la qualification pour les demi-finales est encore loin d'être en poche.

Plus d'infos

Commentaires