Équipe de France : Paul Pogba, la loi du milieu

Contre la Bulgarie ce mardi soir, pour le dernier test avant l'Euro, un homme est complètement sorti du lot, il s'agit de Paul Pogba. Au four et au moulin. De bon augure pour la suite.

Paul Pogba et ses arabesques contre la Bulgarie
Paul Pogba et ses arabesques contre la Bulgarie ©Maxppp
La suite après cette publicité

Les Bleus avaient rendez-vous avec leur public à l'occasion de leur dernier test avant l'Euro contre la Bulgarie au Stade de France ce mardi soir. Tout le monde était une nouvelle fois curieux à propos du trio offensif (Benzema-Griezmann-Mbappé), mais aussi à propos de N'Golo Kanté, véritable chouchou du public, puisque c'était son premier match avec les Bleus.

Mais ce qui a surtout frappé tout le monde contre la Bulgarie, c'est Paul Pogba. Déjà très bon dans son rôle de meneur de jeu reculé contre le Pays de Galles à Nice la semaine dernière, le Mancunien a su montrer autre chose à Paris. Sur le premier but, c'est lui qui est à l'avant-dernière passe et qui élimine ses adversaires d'un geste somptueux. On a eu de la chance puisque Didier Deschamps l'a laissé tout le match, et ce n'était que le début.

La technique de Pogba fait lever le Stade de France

Par la suite, il a pris confiance et on le sait, quand il est en confiance, il est tout bonnement injouable. Il a montré absolument toute la panoplie d'un milieu de terrain extrêmement moderne. On a pu le voir dans le jeu court, qu'il maitrise très bien, mais aussi dans le jeu long, où il a souvent cherché rapidement Kylian Mbappé dans la profondeur quand cela lui était possible.

Mais, vraiment, ce qui a été le plus impressionnant contre la Bulgarie, et il faut quand même relativiser vu le niveau de l'adversité du soir, sans lui manquer de respect bien sûr, c'est surtout ses facultés techniques. Il a enchaîné les dribbles, toujours d'une utilité parfaite, pour s'extraire d'un semblant de pressing avant de passer un puis deux puis trois joueurs et remonter le cuir le long du terrain. Le sélectionneur était absolument sous le charme à l'issue de la rencontre.

« À Nice, c'était un match de reprise pour lui après quatre jours d'arrêt donc gestion du temps. Paul est un joueur très important sur le terrain et dans le leadership aussi. Il sait ce que j'attends de lui, il est capable de tout faire avec nous. Avec son club, ça dépend de ce qu'on lui demande. Il a cette capacité de pouvoir défendre, faire des passes, se projeter. Il a un peu plus de libertés dans le système qu'on utilise sur ces deux matches. Mais à la Coupe du Monde, il avait un rôle plus restrictif, mais il aimait aussi. On va avoir besoin de lui et de tous les joueurs à leur meilleur niveau », a confié Deschamps en conférence de presse. Avec ce Pogba-là et ce Kanté-là, la France a de quoi voir venir.

Plus d'infos

Commentaires