Les adieux poignants d'Andoni Zubizarreta à l'OM

À la suite d'entrevues qui se sont déroulées cette semaine, l'Olympique de Marseille annonce le départ, d'un commun accord, d'Andoni Zubizarreta. Directeur sportif de l'OM depuis 2016, l'Espagnol a fait des adieux émouvants au club phocéen.

Andoni Zubizarreta aura été le directeur sportif de l'OM de 2016 à 2020
Andoni Zubizarreta aura été le directeur sportif de l'OM de 2016 à 2020 ©Maxppp

Le 27 octobre 2016, l’Olympique de Marseille annonçait le nom de son nouveau directeur sportif : Andoni Zubizarreta. L'ancien gardien international de la Roja arrivait libre après une expérience inoubliable au FC Barcelone de 2010 à 2015, pour incarner le nouveau projet de Franck McCourt, qui quelques temps auparavant avait intronisé Rudi Garcia sur le banc de l'OM. A ce moment, les nouveaux hommes forts de l’OM s'attendaient à recevoir 200 millions d’euros en quatre ans, à dépenser pour refaire de l’OM un grand club sur la scène française d’abord puis éventuellement européenne.

La suite après cette publicité

Un peu plus de trois ans après son arrivée, l'heure est au départ pour Andoni Zubizarreta. C'est l'Olympique de Marseille qui l'a annoncé dans un communiqué. « À la suite d'entrevues qui se sont déroulées cette semaine, l'Olympique de Marseille annonce le départ, d'un commun accord, d'Andoni Zubizarreta ». Le dirigeant espagnol quitte donc la Canebière un an avant le terme de son contrat et emporte avec lui les espoirs des supporters olympiens de voir André Villas-Boas poursuivre l'aventure sur le banc. Lui qui a toujours lié son avenir au directeur sportif venu le chercher.

André Villas-Boas, un vrai ami

A l'heure des adieux, Andoni Zubizarreta, réputé discret, est plutôt volubile. « Je veux remercier Frank McCourt, Jacques-Henri Eyraud et Rudi Garcia pour leur confiance en moi. Participer à un projet aussi important que celui de l’OM a été une immense joie. Merci à André Villas Boas de m’avoir régalé dans le foot et de m’avoir fait découvrir un vrai ami, » écrit-il, visiblement marqué par sa rencontre avec le coach portugais. « Merci à tout le staff sportif avec Albert Valentin en première ligne pour votre professionnalisme et fierté ».

Et de poursuivre. « Et que dire de mes joueurs et joueuses ? Et vous, les supporters de l’OM ? Merci, merci beaucoup. On a partagé un projet dans lequel nous avons vécu des grosses joies et des jours noirs mais dans lequel je me suis battu chaque jour pour faire le mieux possible pour le club minute par minute, heure par heure, jour par jour, en coulisses ou en pleine lumière, toujours en essayant de donner le meilleur. C’est le Projet, ce Club, cette Ville qui ont été dans mon cœur et dans mon cerveau 24/24,7/7, parce qu’autant de passion autour d’un club implique autant de passion à titre personnel, de sentiments et d’énergie. »

Des adieux émouvants

Un discours plein de passion, conclu par ces mots : « Merci à tous pour votre confiance et votre capacité d’aller toujours vers l’avant. En basque on dit : « amaya da asiera » - la fin est le début. Je finis comme Directeur Sportif et je démarre comme supporter de l’OM. ALLEZ L’OM !». Nul doute que l'avenir de l'OM s'obscurcit après l'annonce du départ d'un personnage apprécié de tous au club, d'un homme lié au coach, André Villas-Boas, d'un dirigeant qui pourrait revêtir le rôle de martyr et accentuer la grogne autour du président, Jacques-Henri Eyraud.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires