Manchester United : Harry Maguire, une recrue record en perdition

Joueur de Manchester United depuis 2019, Harry Maguire est le défenseur le plus cher du monde. Mais depuis des mois, le capitaine des Red Devils vit un véritable calvaire.

Harry Maguire lors d'un match entre MU et Tottenham
Harry Maguire lors d'un match entre MU et Tottenham ©Maxppp

A l’instar de Virgil van Dijk quand le Batave a été transféré de Southampton à Liverpool pour 83 M€, Harry Maguire n’évoluait pas dans l’un des clubs les plus médiatisés de la Premier League quand les projecteurs se sont braqués sur lui. En 2019, pour combler des errements défensifs pointés du doigt depuis des saisons, Manchester United surprend tout son monde en lâchant près de 90 M€ pour s’offrir le défenseur central, pilier de l’équipe de Leicester. Chez les Foxes, l’Anglais y a passé deux saisons. Deux ans durant lesquels il évoluait à un niveau correct, mais sans doute pas au point de justifier un tel investissement.

La suite après cette publicité

Un transfert record qui suscite toujours des critiques

Pas responsable du prix de son transfert, l’ancien pensionnaire de Sheffield United a cependant dû affronter un véritable changement il y a un an. A Leicester, la moindre erreur sur le terrain ne prenait pas autant de proportion qu’aujourd’hui. Et surtout, Maguire était loin des projecteurs. A Manchester, tout est différent, surtout quand vous êtes le défenseur le plus cher de toute l’histoire du football. Dans un article, le Telegraph raconte, pour l’anecdote, que le néo Mancunien, au moment de se trouver une demeure suite à son transfert dans le nord-ouest de l’Angleterre, a expressément demandé à ses proches en charge de cette mission de ne pas viser une maison trop bling-bling, préférant le calme et la discrétion. Mais vous avez beau vous trouver un cocon discret, la pression liée à MU n’est jamais très loin. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Maguire déguste depuis quelques mois.

Jamais serein, souvent trop lent dans ses déplacements, l’international britannique (27 sélections, 1 but) n’a rassuré personne depuis qu’il est un Red Devil. Rapidement, les moqueries se sont multipliées à son sujet sur les réseaux sociaux, à l’instar de ce que son compatriote et coéquipier Phil Jones a connu. Et dans les médias, Maguire a pris très cher. « Maguire pour 90 M€, c’est ridicule. Vous devez vous rappeler qu’il s’est déchiré avec l’Angleterre dans une défense à trois. Quand vous jouez à trois derrière, vous le faîtes pour une seule raison : c’est que vous ne faites pas confiance à vos défenseurs », avait déclaré l’un des consultants de Skysports Paul Merson au début du mois. Et pour expliquer la différence de contexte entre Leicester et MU, Merson explique que Maguire profitait du schéma de jeu des Foxes pour être rarement pris à revers. « Quand il jouait à Leicester, l’équipe défendait devant la surface de réparation. Donc il n’y avait pas d’espace derrière (pour les attaquants adverses). »

Une critique cinglante qui n’a pas dû faire plaisir à l’intéressé, mais que personne ne conteste vraiment. En clair, il est reproché à Maguire d’être un défenseur très à l’ancienne. Un élément peu mobile, pas vraiment à l’aise dans un bloc équipe haut (avec le risque de devoir cavaler derrière les rapides attaquants de Premier League en cas de balle en profondeur), préférant rester dans sa surface prêt à dégager le cuir loin devant d’un grand coup de pompe ou de la tête, sans s’embêter avec les relances. Et si certains comme l’un des journalistes de TalkSport, Adrian Durham, estiment que ces critiques incessantes deviennent « ennuyeuses, sans analyse parce que Maguire est une cible facile », il n’empêche que rien n’est épargné au Mancunien. Le célèbre média anglais Sport Bible ne s’est d’ailleurs pas privé de relayer une compilation des plus grosses erreurs défensives du joueur depuis qu’il joue à Manchester. Compilation réalisée par les fans de MU.

Plombé par l'affaire grecque

Souvent chahuté, Maguire a ensuite découvert la célèbre citation de Jacques Chirac, « les emmerdes, ça vole en escadrille ». En août dernier, alors qu’il se trouvait en vacances en Grèce, du côté de Mykonos, Maguire a été arrêté par la police locale, pris en flagrant délit en moment d’une bagarre. Accusé de refus d’obtempérer, de tentative de corruption, d’agression contre des représentants de l’Etat, lésions corporelles et insultes verbales, l’Anglais a plaidé non coupable et s’est justifié en arguant qu’il « avait eu peur pour sa vie » et qu’il pensait être victime d’une tentative de kidnapping. Une affaire qui a surpris l’Angleterre, Maguire n’étant pas vraiment le client habituel de ce genre de frasques extra-sportives. Mais elle a inévitablement entaché sa réputation. Convoqué en sélection par Gareth Southgate au moment du verdict (21 mois de prison avec sursis), le Red Devil avait finalement été écarté des Three Lions.

Pas vraiment la meilleure façon de préparer le coup d’envoi de la saison 2020/2021, surtout quand votre entraîneur, Ole Gunnar Solskjaer, vous promeut capitaine de l’équipe (le Norvégien ne lui a pas enlevé le brassard malgré ses péripéties grecques). Et ça s’est confirmé. En Premier League, MU a disputé trois matches. Résultat ? Une victoire et deux défaites (et une 16e place au classement). Capitaine de la deuxième moins bonne défense du championnat (11 buts encaissés), Maguire a déjà vécu deux humiliations à Old Trafford cette saison. La première contre Crystal Palace (1-3) et la deuxième, la plus marquante, lors du 6-1 infligé par Tottenham. Cette rencontre est d’ailleurs qualifiée par beaucoup comme la pire de toutes les mauvaises copies rendues par Maguire sous la tunique rouge. Ce match a également remis en question le futur du joueur au club, mais aussi en sélection. « Vu ses dernières performances, je dirais non (que Maguire ne doit pas être titulaire). Mais après, on met qui ? Joe (Gomez), peut-être Conor Coady. Pour le moment, Maguire est le premier choix, mais sa forme en championnat n’est pas bonne », a indiqué l’ancien latéral international Ashley Cole.

Expulsé après seulement 30 minutes de jeu face au Danemark le 14 octobre dernier en Ligue des Nations, Maguire a donné du grain à moudre à l'ex-Gunner. Propulsé sur le devant de la scène alors qu’il préfère les coulisses, Harry Maguire parviendra-t-il à sortir la tête de l’eau ? Le prix de son transfert restera quoi qu’il arrive un fardeau à porter, à moins d’un enchaînement des performances XXL. Peut-être que le joueur se dit d’ailleurs qu’il aurait aimé que l’histoire soit différente en 2017, quand il avait alors été proposé à MU pour à peine 19 M€. A ce tarif, il est évident que la pression n’aurait pas été exactement la même. Mais aujourd’hui, les moyens technologiques ne permettent pas encore de réécrire l’histoire et l’Anglais doit inévitablement composer avec ce nouvel environnement, où les projecteurs d’Old Trafford ne laissent pas d’ombre pour se cacher. Harry Maguire est plus que jamais attendu aux tournant, car à l’horizon se profilent des chocs contre Newcastle, le Paris Saint-Germain, Chelsea, Leipzig et Arsenal.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires