FC Barcelone : ça brûle pour Luis Suarez à l'Atlético de Madrid

Le feuilleton Suarez pourrait bientôt toucher à sa fin, alors que l'attaquant expérimenté a donné son feu vert à l'Atlético. Un accord aurait aussi été trouvé entre le Barça et l'attaquant.

Luis Suarez à l'entraînement avec le FC Barcelone
Luis Suarez à l'entraînement avec le FC Barcelone ©Maxppp

Ce n'est un secret pour personne, le FC Barcelone souhaite se débarrasser de Luis Suarez. Mais maintenant que l'option Juventus est tombée à l'eau, principalement pour des raisons administratives, il ne restait plus vraiment de candidats sérieux. L'Uruguayen a déjà refusé l'Inter Miami et la Roma, notamment parce qu'il souhaite conserver son salaire actuel, environnant les 15 millions d'euros.

La suite après cette publicité

Mais visiblement, tout s'est rapidement accéléré ces dernières heures. Selon Mundo Deportivo, les Colchoneros ont trouvé un accord avec l'attaquant uruguayen. Il s'agit d'un contrat de deux ans, ce qui satisfait pleinement le joueur. Diego Simeone, le tacticien rojiblanco, suit de très près cette opération et lui a déjà fait savoir à plusieurs reprises qu'il compte sur lui. Le FC Barcelone serait de son côté prêt à prendre en charge une partie du salaire du joueur lors de la première année de contrat à Madrid.

Un contrat de deux ans

Il restait cependant un dernier obstacle : que le Barça puisse libérer le joueur. Ce dernier n'était pas prêt à faire des concessions au niveau financier, et exigeait de toucher l'intégralité de sa dernière année de contrat avec Barcelone, même en cas de signature dans un nouveau club. Mais c'est visiblement réglé comme l'explique la radio catalane RAC1, toujours bien renseignée.

Un accord a été trouvé entre le Pistolero et le club catalan pour qu'il soit libéré de son contrat. Le joueur de 33 ans a finalement renoncé à une partie de son salaire annuel de la saison 2020/2021 et s'en va libre de tout contrat. Il va donc pouvoir s'engager avec l'Atlético de Madrid assez rapidement, alors qu'Alvaro Morata devrait lui s'en aller du côté de Turin, Sky Italia évoquant un prêt de 10 millions d'euros avec une option d'achat de 45 millions d'euros. Le jeu des chaises musicales est lancé !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires