Eric Roy défend Lilian Brassier après son mauvais geste sur Mbappé

Par Justin Schroeder
1 min.
@Maxppp

Le PSG s’est qualifié hier, non aisément, face à Brest (3-1) pour les quarts de finale de Coupe de France. Un match marqué par une belle prestation de Kylian Mbappé, mais aussi par le carton rouge de Lilian Brassier (24 ans). Le défenseur brestois, dépassé par le capitaine de l’équipe de France, lui adresse une semelle appuyée sur l’arrière de la cheville. Les images sont marquantes avec la cheville de Kylian Mbappé bien à l’équerre et la peur d’une blessure. Plus de peur que de mal, l’attaquant parisien se relève et termine le match, même si des examens seront effectués aujourd’hui. Les supporters parisiens ont eu peur à une semaine du match du match de Ligue des champions face à la Real Sociedad. Eric Roy, entraîneur de Brest, a voulu défendre son joueur en conférence de presse d’après-match.

La suite après cette publicité

« Je ne pense pas que ce soit un coup de sang. Malheureusement, il pense avoir le ballon, mais ça va trop vite… Il a manqué de discernement parce qu’il ne doit pas s’engager. Il avait déjà un carton et avait fait une faute cinq minutes avant qui était déjà tendancieuse. Je ne vais pas lui jeter la pierre non plus parce que ça va tellement vite en face. Des erreurs de jugement… tu crois avoir le ballon, mais tu ne l’as pas. Lilian, je le connais, ce n’est pas un méchant garçon. Il n’y avait pas du tout une volonté de faire mal. (…) Il apprend, il reste un jeune défenseur central avec beaucoup d’avenir et de qualités mais il continue d’apprendre à tous les matchs » a-t-il déclaré à la fin du match devant les médias.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité