Mercato L1 : l’OM ne lâche pas Anthony Annan

Supervisé il y a quinze jours par la cellule de recrutement de l’OM, Anthony Annan plait beaucoup au staff phocéen. Le milieu défensif ghanéen pourrait faire du bien au milieu de terrain de Marseille, trop dépendant d’Édouard Cissé.

Anthony Annan plait beaucoup à l'OM
Anthony Annan plait beaucoup à l'OM ©Maxppp

Didier Deschamps et Jean-Claude Dassier n’ont cessé de le répéter depuis plusieurs semaines, le mercato phocéen devrait être calme. Pourtant, un dossier paraît important pour l'OM, celui du poste de milieu de terrain défensif. Si Didier Deschamps a fait une croix cet été sur le recrutement d’Alou Diarra, le technicien olympien n’est pas assez pourvu à ce poste et l’arrivée d’une sentinelle défensive reste toujours dans l’esprit de ce dernier. La performance marseillaise face à l'OL dimanche soir a une nouvelle fois mise en évidence les carences phocéennes à ce poste. Reste que cet hypothétique renfort ne sera pas le milieu bordelais.

La suite après cette publicité

Reste donc à explorer d’autres pistes. Comme nous vous le révélions il y a une quinzaine de jours, Jean-Philippe Durand était présent à Trondheim pour assister à la rencontre opposant Rosenborg au Bayer Leverkusen (0-1, 5e journée de l’Europa League). Selon nos informations, le rapport délivré par le responsable de la cellule de recrutement de l’OM au sujet d’Anthony Annan (24 ans) a été très élogieux vis-à-vis de celui qui a su faire oublier Michaël Essien au milieu de terrain du Ghana durant le Mondial 2010 en Afrique du Sud.

Interrogé récemment par la presse norvégienne, le nº 6 ghanéen de Rosenborg est resté évasif sur son avenir. « Je dois parler prochainement avec mon agent pour évoquer ma situation. C’est simple, soit j’ai quelques propositions intéressantes et je décide de partir soit j’accepte la prolongation de contrat de mon club. » Mais l’affaire est loin d’être réglée. De nombreux clubs restent à l’affût du partenaire d’André Ayew en sélection, et surtout Rosenborg risque de se montrer très gourmand vis-à-vis de son meilleur joueur. En manque de liquidités depuis la fin de l’été, l’OM n’a pas une marge de manœuvre élevée. Par conséquent, les recruteurs phocéens pourraient privilégier un prêt cet hiver s’ils ne parviennent pas à finaliser l’arrivée d’Annan d’ici le début du mercato hivernal. À suivre.

Dans le même thème :

L’OM se mêle à la lutte pour un milieu défensif très courtisé !

Plus d'infos

Commentaires