Ligue Europa : Manchester United vient à bout de Copenhague malgré un immense Johnsson

Longtemps contrarié par la superbe performance de l'ancien gardien de but de Guingamp Karl-Johan Johnsson, Manchester United est venu à bout de Copenhague grâce à un penalty de Bruno Fernandes en prolongation. Les Red Devils se qualifient difficilement en demi-finale de Ligue Europa et affronteront Wolverhampton ou le FC Séville.

Johnsson a fini par s'incliner sur un penalty de Bruno Fernandes
Johnsson a fini par s'incliner sur un penalty de Bruno Fernandes ©Maxppp

Manchester United avait l'occasion de confirmer sa belle fin de saison en Premier League par une qualification dans le dernier carré de la Ligue Europa. Pour cela, il fallait tout de même passer l'obstacle Copenhague. Méfiance aux Danois qui arrivaient en Allemagne l'esprit libéré après avoir sorti le Celtic, le champion d'Écosse, puis Basaksehir, champion de Turquie. MU se présentait en 4-2-3-1 avec une ligne Fernandes-Greenwood-Rashford en soutien de Martial. Pogba démarrait au milieu en compagnie de Fred et c'est Bailly qui était associé au capitaine Maguire en charnière centrale.

La suite après cette publicité

Supérieurs sur le papier, les Anglais souffraient en ce début de rencontre. Il y avait bien ce mouvement intéressant entre Rashford et Martial, qui aboutissait à une frappe du bout du pied faiblarde de Greenwood (9e) mais cela tranchait avec le collectif danois bien articulé. L'utilisation du jeu sur la largeur faisait mal comme sur cette action où Bailly devait se jeter dans les pieds de Daramy (13e). Le défenseur ivoirien était en revanche battu par son adversaire sur ce crochet. Contré, le ballon revenait sur Stage et Wind qui se gênaient pour reprendre face au but (17e).

Le mur Johnsson contrarie MU...

Bougé dans le jeu, Manchester United ne flanchait pas et sortait même doucement la tête de l'eau face à un adversaire cherchant son second souffle. Bruno Fernandes trouvait même la barre sur cette reprise (20e) mais c'est surtout en fin de période que les favoris du soir poussaient forts. Johnsson s'interposait devant Rashford (45e) avant d'être sauvé par la VAR après ce joli but de Greenwood, finalement refusé (45e+1). Les Red Devils repartaient sur un même rythme en seconde période contre une équipe de Copenhague dont le visage avait franchement changé : fatigué, semblant sur le point d'abdiquer.

La rencontre tournait largement à l'avantage de Manchester United à l'image de ce tir de Fred capté par Johnsson (55e) et de ce but refusé à Rashford pour hors-jeu suite à cette frappe sur le poteau signée Greenwood (57e). Le montant contrariait à son tour Bruno Fernandes sur cette nouvelle tentative (63e). Sauvé jusque-là, Copenhague parvenait à s'accrocher et même à se procurer des situations. Falk s'offrait même un geste incroyable façon Redondo sur Williams pour offrir une balle de but à Wind, qui préférait pourtant décaler Oviedo dont la frappe était contrée (66e).

mais finit par s'incliner sur penalty

Cette rencontre se montrait indécise jusqu'au bout car MU dominait mais se heurtait à l'ancien gardien guingampais, impérial face à Fernandes puis Pogba (68e), et même héroïque sur ce missile de Martial (84e). Le Français tentait même un slalom incroyable dans les arrêts de jeu avant d'être repris in extremis par le dernier défenseur (90e+2). Place à la prolongation et encore une fois, Johnsson enfilait son costume de super héros, contrariant Martial à deux reprises encore (92e, 93e).

Problème dans la foulée de cette seconde action, Bjelland accrochait le Français pour concéder le penalty. Johnsson partait du bon côté mais ne pouvait pas stopper la tentative de Fernandes (1-0, 95e). Même avec son équipe menée au score, le Suédois poursuivait son numéro de soliste, écœurant encore Fernandes (105+2e) puis Mata (105e+4) alors que son poteau (4e de la soirée !) se chargeait de la reprise de Lindelöf. Copenhague n'existait plus depuis un long moment déjà. Même si les joueurs danois parvenaient à revenir s'installer dans le cap adverse sur quelques séquences, les 13 arrêts de leur gardien ne suffisaient plus avec ce déficit au tableau d'affichage. Manchester se hisse en demi-finale et affrontera le vainqueur de Wolverhampton-FC Séville.

Le film du match à revivre sur notre live.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires