La Juventus veut expédier Cristiano Ronaldo à Paris contre deux joueurs

La direction de la Juventus souhaiterait se séparer de l'attaquant portugais et l'expédier vers Paris.

Cristiano Ronaldo en colère
Cristiano Ronaldo en colère ©Maxppp
La suite après cette publicité

« Cristiano Ronaldo veut revenir au Real Madrid ». « La Juventus veut vendre Cristiano Ronaldo », puis, « la Juventus veut garder Cristiano Ronaldo ». « Cristiano Ronaldo vers la MLS ». « Cristiano Ronaldo intéresse le PSG ». Décidement, le feuilleton Cristiano Ronaldo est bien lancé et chaque jour nous apporte son lot de nouvelles concernant l'avenir de la star lusitanienne.

Pas plus tard que ce matin, les médias transalpins affirmaient que le Portugais voulait des garanties de ses dirigeants en vue de l'avenir, afin qu'ils bâtissent une équipe compétitive qui lui permet de tout gagner lors de l'exercice à venir. Et maintenant, c'est AS qui offre une nouvelle version, et explique que les Piémontais souhaitent bien se défaire de leur numéro 7, même s'ils ont démenti dans un passé récent. Et ce, pour des raisons financières principalement, afin de se débarrasser des 87 millions d'euros que coûte la star entre salaire, impôts et amortissement.

Un échange ambitieux

Un prix de 25 millions d'euros a ainsi été fixé, mais pour l'instant, il n'y a aucune offre. De quoi désespérer les dirigeants de la Vieille Dame, qui proposent leur joueur aux autres grosses écuries du Vieux Continent. Dont le Paris Saint-Germain. Un échange a ainsi été proposé à l'état-major du champion de France : Cristiano Ronaldo contre Mauro Icardi et Moise Kean.

Rien de farfelu a priori, dans la mesure où l'attaquant argentin serait partant, avec la volonté de revenir en Serie A. Quant à l'Italien, il faudrait d'abord le recruter définitivement, mais nul doute que si derrière il y a possibilité de recruter Cristiano Ronaldo, les Parisiens mettront la main à la poche pour recruter l'ancien de la Juventus. Une opération compliquée, mais qu'on devrait revoir, avec d'autres noms, un peu partout en Europe au vu du contexte financier et de la crise coronavirus qui a fait très mal aux clubs du Vieux Continent...

Plus d'infos

Commentaires