Ander Herrera quitte le PSG en prêt pour l'Athletic Club

Le dégraissage du PSG se poursuit. Après avoir trouvé un accord pour un prêt avec option d'achat Ander Herrera revient à l'Athletic, 8 ans après.

La joie d'Ander Herrera.
La joie d'Ander Herrera. ©Maxppp
La suite après cette publicité

À deux semaines de la fin du mercato, le Paris Saint-Germain parvient à trouver preneur pour les joueurs sur lesquels il ne compte plus. En même temps que Paredes, Dina Ebimbe ou encore Kehrer, c'est Ander Herrera qui quitte le club de la capitale. Installé dans le loft par Luis Campos, le milieu de terrain basque a fini par se faire une raison et s'en va. Mais pas n'importe où non plus puisqu'il revient à l'Athletic Club, 8 ans après en être parti.

«L'Athletic Club et le Paris Saint-Germain ont trouvé un accord pour le prêt d'Ander Herrera jusqu'à la fin de la saison. Le prêt comprend l'option pour l'Athletic Club d'acquérir l'ensemble des droits fédératifs et économiques du joueur pour la saison 2023-24.» se réjouissent les Leones dans leur communiqué. Herrera a évolué à Bilbao entre 2011 et 2014 sous les ordres de Bielsa dans un premier temps, puis de Valverde, qu'il s'apprête à retrouver puisque l'Espagnol est revenu sur le banc de touche du club cet été.

Un prêt avec option d'achat par le PSG

L'international espagnol (2 sélections) tentera de reprendre le fil de sa carrière au Pays basque. Arrivé libre au PSG en 2019 depuis Manchester United, il semblait être une bonne pioche. Joueur de devoir et d'équipe, il tenait le profil idéal dans un groupe afin d'entrer dans la rotation, et pourquoi pas plus. Au final, souvent embêté par les blessures, il a plutôt déçu malgré quelques coups d'éclat. Il part du PSG libre.

Si son énorme salaire pesait lourd dans les finances parisiennes (on parle de 6 M€ à l'année), les deux clubs ont finalement trouvé un accord pour un prêt avec option d'achat. Néanmoins, le montant de cette clause n'a pas été dévoilé, mais il pourra ainsi apporter une petite somme aux caisses parisiennes, qui cherchent à se débarrasser de ses indésirables sans pour autant les laisser partir libres. Une bonne nouvelle pour le champion de France, qui va pouvoir passer à autre chose, comme trouver des portes de sortie aux derniers indésirables de son effectif. Il y a encore du travail.

Plus d'infos

Commentaires