Le PSG calme le jeu autour de Kylian Mbappé et Neymar

Le PSG, par le biais de Mauricio Pochettino et Ander Herrera, a tenu à mettre les choses au clair concernant la relation faisant débat entre Kylian Mbappé et Neymar.

Neymar en train de fêter un but avec Kylian Mbappé
Neymar en train de fêter un but avec Kylian Mbappé ©Maxppp

Si le Paris Saint-Germain marche sur la Ligue 1 en ce début d'exercice 2021-2022 (8 victoires en 8 matchs), avec une place incontestable de leader, tout n'est pas rose du côté du Parc des Princes. Outre le fait que les supporters attendent de pied ferme le premier but de Lionel Messi à Paris, ou encore que Sergio Ramos effectue enfin ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs, la relation entre Kylian Mbappé (22 ans) et Neymar (29 ans) semblent s'être légèrement détériorée ces dernières semaines.

La suite après cette publicité

La scène captée par les caméras de Canal +, où l'on aperçoit le Bondynois râler auprès de la star brésilienne pour ne pas lui avoir donné le ballon sur le but inscrit par Julian Draxler, ce samedi lors du succès parisien contre Montpellier (2-0), a relancé les débats à ce sujet. La relation entre les deux hommes, autrefois si complices sur et en dehors du terrain, ne serait plus aussi idéale qu'il y a encore quelques mois pour des raisons différentes. Présents ce lundi lors de la traditionnelle conférence de presse avant le choc en Ligue des Champions opposant le PSG et Manchester City au Parc des Princes, ce mardi (21h, à suivre en direct commenté sur FM), Ander Herrera (32 ans) et Mauricio Pochettino ont défendu une cause commune visant à éteindre un début d'incendie autour de l'écurie rouge et bleu.

Mbappé et Neymar toujours aussi complices ?

«Depuis que je suis arrivé au club, si j'ai vu une relation spéciale, c'est bien celle entre Neymar et Mbappé. Et ça n'a pas changé. Leur complicité n'a pas changé aujourd'hui. Ils rigolent, ils chambrent ensemble. En match, tout le monde veut être décisif. Le club fait qu'il y a une pression et parfois les choses sont un peu surdimensionnées. Quand je vois certaines choses qui sortent dans les médias, je me dis que ce n'est pas possible, car moi je vois ce qu'il se passe», a ainsi dans un premier temps lancé le milieu de terrain espagnol face aux médias, avant de poursuivre, relancé sur ce thème un peu plus tard. «Si j'ai un petit problème avec Paredes, personne ne s'en aperçoit par exemple.»

De son côté, le technicien argentin de 49 ans a fait comprendre qu'il ne s'agissait en aucun cas d'un épisode sortant de l'ordinaire, insistant sur le fait que cette histoire était déjà de l'histoire ancienne. «Ce sont des gars fantastiques. Il se passe des choses en compétition, les joueurs veulent gagner. Ce sont des compétiteurs. Parfois, certaines choses arrivent sur le terrain et on passe rapidement à autre chose. J'ai parlé avec eux, ils ont aussi parlé entre eux. Il y a énormément de bruit contrairement à la réalité. C'est une chose complètement maîtrisée». Reste désormais aux deux principaux concernés de prouver sur le terrain que leur entente ayant si souvent fait du bien au PSG existe toujours bel et bien.

Plus d'infos

Commentaires