Naples tente un coup de poker pour Khvicha Kvaratskhelia

Par Aurélien Léger-Moëc
2 min.
Khvicha Kvaratskhelia avec Naples en Serie A @Maxppp

Le dossier Khvicha Kvaratskhelia continue d’enflammer le mercato italien. Depuis les déclarations tapageuses de l’agent puis du père du joueur, assurant une volonté de quitter le club, le Napoli tente de reprendre la main. Pour la direction, il est hors de question de laisser partir l’ailier géorgien.

« Nous voulons quitter Naples, mais maintenant, nous attendons tous l’Euro 2024. Avec Conte, Naples a de grands projets. Je suis sûr qu’ils se qualifieront à nouveau pour la Ligue des champions la saison prochaine et se battront pour le Scudetto. Mais cela ne veut pas dire que Kvaratskhelia veut rester là-bas, je ne le pense pas ». Cette déclaration signée de l’agent de Khvicha Kvaratskhelia, le dénommé Mamuka Jugeli, a mis le feu aux poudres à Naples. Déjà parce qu’il est censé bien s’entendre avec Aurelio de Laurentiis, le président du club napolitain. Ensuite parce qu’il est allé à l’opposé de ce qu’expliquaient les différents acteurs du dossier depuis des semaines.

La suite après cette publicité

Par contre, une chose ne bouge pas, la volonté du Napoli de ne pas le vendre cet été. Un communiqué dans la nuit de dimanche à lundi a rappelé le positionnement officiel de la formation italienne. « Le Calcio Napoli réitère que le joueur a un contrat de trois ans supplémentaires avec le club. Kvaratskhelia n’est pas sur le marché. Ce ne sont pas les agents ou les pères qui décident de l’avenir d’un joueur sous contrat avec Naples mais bien le club !!! Fin de l’histoire ». Pour autant, il faut agir auprès du joueur. Selon La Gazzetta dello Sport, le directeur sportif Giovanni Manna pourrait se rendre en Allemagne, au sein du centre d’entraînement de la sélection géorgienne, pour discuter avec Kvara et son entourage.

À lire Naples : Antonio Conte refroidit le PSG pour Khvicha Kvaratskhelia

Naples veut reprendre la main

Il faut rétablir la communication avec le clan du joueur, pour éviter que la situation dérape un peu plus. Car De Laurentiis avait clairement fait comprendre à son nouvel entraîneur, Antonio Conte, que son joueur ne bougerait pas cet été. De plus, Conte avait lui-même joint par téléphone le Géorgien de 23 ans pour lui dire à quel point il comptait sur lui cette saison. Selon Sky Sports Italia, Kvaratskhelia lui aurait aussi fait part de son enthousiasme d’évoluer sous ses ordres. Ce qui remet en perspective la sortie médiatique de son agent. Et s’il s’agissait surtout de jouer sur la prolongation de contrat souhaitée par la direction ?

La suite après cette publicité

Kvaratskhelia n’a pas vu son salaire réévalué depuis son arrivée en 2022, même après le titre de champion d’Italie 2023. Lié jusqu’en 2027, il attend d’être considéré à sa juste valeur par son club, qui souhaite de son côté instaurer une clause libératoire activable dès l’été 2025. Manna doit donc calmer le jeu, et faire revenir tout le monde à la table des négociations. Pas sûr que les choses se règlent prochainement, avec l’entrée en lice de la Géorgie dans l’Euro ce mardi, à 18 heures, face à la Turquie.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité