Ligue des Champions : l'OL savoure son incroyable exploit face à Manchester City

Samedi soir, l'Olympique Lyonnais avait rendez-vous avec Manchester City en quart de finale de l'UEFA Champions League. Et les Gones ont répondu présents, eux qui se sont imposés 3 à 1 et qui se sont qualifiés pour les 1/2 finales.

Les Gones célèbrent le but
Les Gones célèbrent le but ©Maxppp
La suite après cette publicité

Comme on se retrouve ! Samedi soir, l'Olympique Lyonnais affrontait Manchester City en quart de finale de la Ligue des Champions. Une équipe que les Gones avaient déjà joué lors de la phase de groupe de la C1 lors de la saison 2018-2019 avec Bruno Genesio à la baguette à l'époque. Et par deux fois, ils avaient tenu tête à la formation chapeautée par Pep Guardiola. A l'aller, ils s'étaient imposés 2 à 1 à l'Etihad Stadium le 19 septembre 2018 grâce à des buts signés Nabil Fekir et Maxwel Cornet. Cornet, qui avait signé un doublé lors du match retour au Groupama Stadium le 27 novembre 2018 (2-2). Pratiquement deux ans plus tard, Lyonnais et Mancuniens se sont donc retrouvés à Lisbonne en quart de finale.

Cette fois-ci, Rudi Garcia était aux commandes de la formation française. Une formation qui tenait la dragée haute aux Citizens et qui les dominaient même au tableau d'affichage après l'ouverture du score de Maxwel Cornet, qui aime décidément marquer face aux Skyblues. Cette fois-ci, il profitait d'un ballon qui lui revenait dessus pour frapper en première intention et marquer (1-0, 24e). Malgré l'égalisation de City par Kevin De Bruyne (1-1, 69e), les Gones l'emportaient 3 à 1 grâce à un doublé de Moussa Dembélé, entrée en jeu (3-1, 79e 87e). Une semaine après avoir sorti la Juventus chez elle à Turin, malgré une défaite, l'OL réussissait un nouvel exploit en éliminant Manchester City. Les Gones seront au rendez-vous des 1/2 finales, où ils affronteront le Bayern Munich.

L'OL savoure son incroyable succès

Après la rencontre, les pensionnaires du Groupama Stadium étaient forcément aux anges. A commencer par Rudi Garcia. «Je suis fier de mes troupes et de mes joueurs. On croyait en nous, on savait qu'on n'était pas favoris comme on jouait une grosse équipe. On s'est qualifié en marquant trois buts et en en concédant qu'un seul. C'est dû à un état d'esprit collectif qui anime mes joueurs y crompris les rentrants, car Moussa Dembélé a marqué deux buts. C'était une déception pour lui de ne pas débuter. Je lui avait dit qu'il serait important. Le salut est venu du banc». Titulaire et buteur, Maxwel Cornet était également fier. «C'est incroyable car on est clairement une surprise. Aujourd'hui, je ne suis pas sûr qu'on nous attendait là. On a le droit de continuer à rêver et on va continuer à le faire. Déjà je pense que notre système nous a mis bien notamment le fait de jouer à 5 derrière (...) On savait qu'on aurait des opportunités. On a bien géré. On est très heureux d'avoir battu cette magnifique équipe de City. On mérite d'être là aujourd'hui. On joue au foot pour jouer des matches comme ceux-là. On est en 1/2 finale».

Anthony Lopes savourait aussi après la rencontre. «C'est incroyable car on est clairement une surprise. Aujourd'hui, je ne suis pas sûr qu'on nous attendait là. On a le droit de continuer à rêver et on va continuer à le faire». Un discours qui doit plaire à Jean-Michel Aulas, très ému après le match. «C'est merveilleux. On a un club qui a su se transcender, se regrouper et comme on avait de bons joueurs et que seul le côté mental nous manquait, cette compétition arrive au bon moment. Les émotions sont supérieures à ce qu'on pouvait imaginer, c'est formidable. C'est une sorte de résonance par rapport à ce que l'on a vécu ces derniers mois : cette injustice qui nous a arrêtés alors qu'il restait dix matches à jouer en Championnat. City est revenu à 1-1, mais marquer le 2-1 puis le 3-1, c'est inimaginable. Je suis très heureux pour le peuple lyonnais, cela remet l'OL à sa place». L'OL a de formidables raisons d'être heureux ce soir !

Plus d'infos

Commentaires